Sétif, des chantiers tous azimuts qui présagent un avenir meilleur

Publié le : samedi, 29 avril 2017 15:52
Sétif, des chantiers tous azimuts qui présagent un avenir meilleur
APS PHOTOS © 2017

SETIF - Les nombreux chantiers ouverts ces dernières années dans la wilaya de Sétif où le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera dimanche une visite de travail et d’inspection, laissent présager un avenir prometteur pour une région en plein essor.

Aucun secteur n’échappe à la dynamique de développement tous azimuts insufflée à cette wilaya, où des chantiers relevant, entre autres, des secteurs de l’habitat, du tourisme, de l’agriculture et des transports sont actuellement ouverts pour lui permettre de poursuivre sa métamorphose.

Dans le secteur des ressources en eau, le projet des grands transferts hydrauliques à partir du barrage d’Ighil Emda (Kherrata, Bejaia) vers un nouveau barrage à Malouane, près de Sétif, et depuis l’ouvrage d’Irraguen (Jijel) vers le nouveau barrage de Draâ Eddis (El Eulma), précédemment lancé par le Président de la République , Abdelaziz Bouteflika, constitue l’un des plus importants projets dont a bénéficié la wilaya de Sétif eu égard à ses retombées sur le développement social et économique de la région mais également sur l’amélioration des conditions de vie des citoyens et l’approvisionnement en eau potable de 25 groupes d’habitations.

Grâce à ce projet, conçu pour acheminer vers la wilaya de Sétif plus de 313 millions de m3/an, une population de 1.7million d’habitants sera approvisionnée en eau potable, en plus de l’extension des surfaces irriguées à 40.000 hectares de terres supplémentaires, qui devrait permettre à la production agricole dans cette wilaya d’être multipliée par cinq et contribuera à créer 100.000 postes d’emploi dans ce secteur.

Dans la capitale des Hauts plateaux, et dans une dynamique de développement sans précédent, les habitants attendent avec impatience la livraison du projet du tramway (dont le taux d’avancement des travaux a atteint les 70%) prévue pour le premier trimestre 2018.

Le tramway de Sétif comptera 26 rames et 27 stations réparties le long de ses 15,2 km qui traversent les cités El Bez, Chouf Lekdad, Maâbouda, la RN-5, Ain Tebinet, la cité El Abradj, la cité 1.014 logements et Berarma.

Au chapitre industriel, ce secteur a été renforcé au cours du premier trimestre de l’année en cours par l’inauguration de la 2ème ligne de production de la Société des ciments d’Ain El Kébira (SCAEK) dont le coup de réalisation a atteint les 40 milliards de dinars.

Cette deuxième ligne de production devrait permettre à la SCAEK d’augmenter sa production annuelle de 1 à 3 millions de tonnes et va permettre à l’Algérie de passer à l’étape d’autosuffisance en ciment et de préparer l’étape d’exportation du surplus début 2018, avait indiqué le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, lors de son inauguration, en janvier passé.

Le secteur de l’habitat connaît, quant à lui, un saut qualitatif important dans cette wilaya qui a bénéficié de 96.992 logements, toutes formules confondues (parmi lesquels 26.508 logements de type public locatif,) au titre du seul programme quinquennal 2010-2014.

 

La jeunesse et les sports, un secteur émergent 

 

 Une très grande importance est accordée au secteur de la jeunesse et des sports qui constitue l’un des domaines les plus prometteurs dans cette wilaya au regard des infrastructures réalisées et des projets à venir, selon le directeur local du secteur qui a révélé que le chef lieu de wilaya dispose actuellement de 247 clubs sportifs amateurs, de quatre associations de wilaya et de26 ligues dans divers disciplines, pour un nombre total d’adhérents et de licenciés estimé à 23000 personnes, ce qui place la capitale des Hauts plateaux parmi les premières wilayas à l’échelle nationale dans ce domaine. 

"en application de la stratégie de l’Etat, le secteur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Sétif a été renforcé par de nouvelles infrastructures, à l’instar du pôle sportif d’Ain Arnat (Ouest Sétif) dont les travaux viennent d’être parachevés et qui dispose d’un stade de football de 1200 places, d’une salle omnisports et d’une piscine semi-olympique de 500 places chacune",a-t-il ajouté. 

 

L’année 2016 a vu la livraison de deux complexes sportifs de proximité dans les communes de Serdj El Ghoul et de El Resfa en plus de deux maisons de jeunes, au nord de la wilaya, d’un stade de 1200 places dans la commune de Aamoucha et d’une piscine semi-olympique dans la commune de Hammam Sokhna. La livraison de plusieurs projets similaires est attendue au cours des prochains jours, a précisé le même responsable, citant, entre autres l’exemples, des piscines semi-olympiques des communes de Ain Oualmane, Ain Kebira et Bougâa, ou encore des salles omnisports de Bir Hadda, Guidjel et Bazer Sakhra.

Sétif, des chantiers tous azimuts qui présagent un avenir meilleur
  Publié le : samedi, 29 avril 2017 15:52     Catégorie : Régions     Lu : 24 foi (s)   Partagez