Mila/seisme: atelier scientifique sur les glissements de terrain

Publié le : mercredi, 21 octobre 2020 17:24   Lu : 4 fois
Mila/seisme: atelier scientifique sur les glissements de terrain

MILA- Les travaux d’un atelier scientifique pour étudier le phénomène des glissements de terrain résultant du séisme du 7 août 2020, ont été entamés mercredi au Centre universitaire Abdelhafid Boussouf de Mila, en présence d’universitaires venus de plusieurs universités du pays.

Organisé conjointement par le Centre universitaire de Mila et l’université des sciences et de la technologie Houari Boumediene (USTHB) de Bab Ezzouar, l'atelier vise à analyser les dégâts majeurs causés par le séisme notamment à la cité El Kherba déclarée "zone sinistrée", a indiqué dans son allocution le président du comité scientifique de la rencontre Pr. Makhlouf Boutiba de l’USTHB.

Le même universitaire a relevé que la nature géologique de la région de Mila et ses alentours est caractérisée par un sol argileux instable ayant conduit à de multiples glissements dans la cité El Kherba, située au chef-lieu de wilaya et dans la région de Azzaba dans la commune d’Ain Tine.

De son côté, Pr. Mohamed Chebah du centre universitaire de Mila a relevé que le séisme du 7 août 2020 constitue une "activité sismique naturelle", mais il a occasionné des dégâts considérables dans les cités El Kherba et El Amel à cause de glissements de terrain "actifs".


Lire aussi: Séisme à Mila: le Président Tebboune donne des instructions pour assurer les moyens d'aide aux sinistrés 


Le même universitaire a souligné que l’étude de terrain menée dans la région a montré que "la nature du sol précaire et instable, l’important degré d’inclinaison et l’action des constructions ont constitué des facteurs responsables du prolongement du phénomène des glissements et de l’évolution de la profondeur de la fissure apparue dans le sol".

Cette rencontre de deux jours donnera lieu à la présentation de plusieurs communications sur le thème par plusieurs chercheurs des universités de Constantine, Tébessa, Jijel et Alger.

En marge de la première journée, une convention portant sur les échanges d’expériences, de développement de la recherche scientifique et l’organisation de rencontres scientifiques communes a été signée entre le centre universitaire Abdelhafid Boussouf et l’USTHB.

Une sortie sur le terrain des participants sera organisée jeudi dans plusieurs sites affectés par le phénomène des glissements de terrain.

Mila/seisme: atelier scientifique sur les glissements de terrain
  Publié le : mercredi, 21 octobre 2020 17:24     Catégorie : Régions     Lu : 4 foi (s)   Partagez