ADE Chlef: accord avec 27 micro-entreprises pour la prise en charge des fuites d’eau

Publié le : samedi, 10 octobre 2020 17:28   Lu : 0 fois
ADE Chlef: accord avec 27 micro-entreprises pour la prise en charge des fuites d’eau

CHLEF - L’entreprise de l’Algérienne des Eaux (ADE) de la wilaya de Chlef a signé, samedi, des accords de partenariat avec 27 micro-entreprises spécialisées en plomberie pour la réparation des fuites d’eau et l'entretien du réseau de distribution d'eau potable.

Ces accords, qui ont été signés lors d'une cérémonie en présence du ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, et des autorités locales, s'inscrivent dans le cadre de la promotion et de l'amélioration du service public de l'eau.

Dans son intervention à l’occasion, le ministre a souligné l’inscription de cette opération, au titre d’un "programme national visant à impliquer prés de 400 micro-entreprises, au niveau national, dans l'amélioration du service public de l'eau", à travers entre autres, la prise en charge des fuites sur les réseaux, la réparation rapide des pannes et l'installation des compteurs.

"Outre la création de nouveaux postes d’emploi, cette opération est de nature, a ajouté Arezki Barraki, à soutenir les efforts de l’ADE en vue de l’éradication des fuites d’eau, à l’origine de pertes d'eau estimées à 1,8 milliard M3/an", a-t-il déploré.

Il a indiqué, à ce propos, que son département ministériel s’est fixé pour objectif "d’éradiquer un taux de 7 à 8% des fuites d’eau, à la fin de l’année en cours, pour porter ce chiffre à 18, voire 20%, à la fin 2024", a-t-il dit.


Lire aussi: Algérienne des eaux: Une vision prospective pour le début de juin prochain


Cette cérémonie a été, également, marquée par la signature d’une convention pour la gestion du réservoir d'eau du bassin (centre) de Chlef, par les différentes parties concernées par la rationalisation de l’exploitation et la sauvegarde de cette ressource naturelle.

Selon les explications fournies au ministre, cette convention a pour objectif de "préserver les eaux souterraines, à travers un suivi du niveau de ces eaux et du degré de leur pollution, ainsi que de l’impact de l’irrigation sur les réserves d’eau", est-il signalé. Elle vise également la préservation du réservoir d’eau du bassin de Chlef, parallèlement à une évaluation régulière des actions réalisées sur le terrain, à cet effet.

"Les micro-entreprises signataires de ces accords auront notamment pour tache de procéder au montage des compteurs des nouveaux abonnés, et la prise en charge des fuites d’eau sur les réseaux AEP du pays", a déclaré, pour sa part, le directeur général de l’ADE, Smail Amirouche, saluant l’engouement des micro-entreprises, dont le nombre a dépassé les 400, à ce programme.

Il a signalé la réception par les services de l'ADE, "avant la fin de l’année en cours" de prés de 400.000 compteurs, dans le cadre d’une convention signée avec l’usine des compteurs d’El Eulma (Sétif).

La visite du ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki se poursuit toujours dans la wilaya, où il inspectera le projet d’alimentation en eau potable des zones rurales d’Oum Droue (10 km à l’est de Chlef), avant de se rendre à la station de dessalement d’eau de mer de Ténès (52 km au nord) et à la station monobloc de Beni Haoua (95 km au nord est).

ADE Chlef: accord avec 27 micro-entreprises pour la prise en charge des fuites d’eau
  Publié le : samedi, 10 octobre 2020 17:28     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez