Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits

Publié le : mardi, 22 septembre 2020 13:30   Lu : 84 fois
Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits

SAIDA - Le conseiller du Président de la République chargé des zones d’ombre, Brahim Merrad, a affirmé, lundi à Saida, que "la prise en charge par l'Etat des besoins de la population des zones d'ombre commence à donner ses fruits sur le terrain".

"Le recensement et la prise en charge par l'Etat des besoins de la population des zones d'ombre commencent à donner leurs fruits sur le terrain", a précisé M. Merrad lors de sa visite de deux jours dans cette wilaya pour s'enquérir de l'état du développement local dans les zones d'ombre.

"Plusieurs zones d’ombre à travers le pays ont enregistré la réalisation de nombreux projets de développement à même d’améliorer les conditions de vie de la population de ces zones reculées dépourvues des commodités les plus élémentaires pour une vie décente et digne", a-t-il dit.

Après avoir pris connaissance des préoccupations des citoyens de l’ensemble de ces zones, à savoir: Ouled Ahmed, Oued Falit, Sefala, El Beggar et Tal, le conseiller du Président de la République a indiqué que "tous les besoins des citoyens seront pris en charge et concrétisés».

"Nous œuvrons à concrétiser sur le terrain cette politique judicieuse adoptée par l’Etat à travers une série de visites d’inspection à ces zones qui bénéficieront de plusieurs projets de développement à l’effet de contribuer directement à l’amélioration du cadre de vie de leur population", a-t-il déclaré.

A ce propos, il a souligné que "le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune accorde un grand intérêt à la concrétisation de ses engagements pour garantir le droit d’une vie décente et digne à la population de ces zones à travers tout le pays".


Lire aussi: Le développement des zones d’ombre passe par la promotion de leurs habitants


M. Merrad s’est enquis longuement des préoccupations de la population des zones d’ombre de cette wilaya, qui portent dans leur ensemble sur l’alimentation en eau potable (AEP), le raccordement au réseau électrique rural et agricole, la demande d’accès à l’aide financière pour le logement rural, les projets de réalisation des réseaux d’assainissement, le désenclavement, l’ouverture des routes et la construction d’établissements éducatifs en faveur de leurs enfants.

A cet effet, M. Merrad a rassuré les citoyens que l'Etat allouera des fonds importants pour la concrétisation des projets non inscrits en vue de lever les contraintes et difficultés rencontrées par les habitants des régions enclavées à travers le territoire national et leur fixation dans leur région d'origine.

La wilaya de Saida qui compte 308 zones d'ombre a enregistré 423 opérations de développement dans les secteurs des ressources en eau, des Travaux publics, de l'Education et de l'Energie, auxquelles plus de 4 milliards de dinars ont été affectés.

Le conseiller du président de la République chargé des zones d'ombre poursuivra mardi sa visite d'inspection de plusieurs projets de développements pour s'enquérir des travaux d'aménagement et de raccordement aux réseaux de l'AEP et d'assainissement au niveau de l'ancienne agglomération de la région de Takdoura (Commune d’Ain Soltane).

Dans la commune d’Ouled Brahim, il inspectera les travaux de réalisation d'un réservoir d'eau d'une capacité de 250 M3 dans la région d’Ouled Ali et l'acquisition et l'installation d'équipements photovoltaïques dans les régions d’Ouled En Nadhri et El Matmar.

Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits
  Publié le : mardi, 22 septembre 2020 13:30     Catégorie : Régions     Lu : 84 foi (s)   Partagez