Alger: 56.000 autorisations de circulation depuis le début du confinement

Publié le : dimanche, 12 juillet 2020 10:18   Lu : 140 fois
Alger: 56.000 autorisations de circulation depuis le début du confinement

ALGER - Les circonscriptions administratives de la wilaya d'Alger ont délivré, depuis le début du confinement partiel, quelque 56.000 autorisations exceptionnelles de circulation au profit des opérateurs des différents établissements publics et privés activant dans le secteur économique et commercial et des organes de presse, a indiqué, samedi, le wali d'Alger, Youcef Cherfa.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, le wali d'Alger a indiqué que ses services avaient délivré, depuis le début du confinement partiel suite à la propagation de Covid-19, quelque 56.000 autorisations exceptionnelles de circulation pour nécessité de service émanant des circonscriptions administratives au profit des différents établissements publics et privés du secteur économique et commercial et des organes de presse.

A ce propos, M. Cherfa a précisé avoir instruit les walis délégués de répondre avec célérité aux demandes d'autorisations de circulation, notamment au profit des professionnels du commerce des légumes et fruits ainsi que des matériaux de construction et des travaux publics afin de garantir l'approvisionnement du marché et préserver la dynamique économique, ajoutant que ces autorisations ont profité également aux malades pour suivre leurs soins.

Evoquant les plus importantes mesures prises pour la gestion de la crise sanitaire à Alger, il a cité la création d'une cellule de crise pour le suivi de la situation.

Le wali d’Alger a évoqué, dans ce sens, la prise en charge de plus de 5200 citoyens rapatriés de l'étranger, l’affectation d'hôtels à l'hébergement du personnel de la santé et la réquisition de 169 bus pour le transport de près de 8500 personnes des corps médical et paramédical.

Par ailleurs, il a fait état de la distribution de 52.000 colis alimentaires durant le mois de Ramadhan en coordination avec les associations de la société civile en sus de la consécration d'une enveloppe financière de 20 milliard de centimes au profit de 10.000 travailleurs journaliers et artisans impactés par la propagation du nouveau Coronavirus.

Concernant les infractions liées au non-respect des mesures de confinement sanitaire, M. Cherfa a avancé le chiffre de près de 3000 infractions enregistrées dans la wilaya d’Alger, avec la mise en fourrière de plus de 7000 véhicules.


Lire aussi: Covid-19: Le président Tebboune préside une séance de travail consacrée à la situation sanitaire dans le pays


Dans le même contexte, il a fait état de plus de 500 décisions de fermeture de commerces et 15 centres commerciaux pour non-respect des gestes barrières, à savoir le port du masque et la distanciation physique.

D’autre part, le wali d’Alger a cité 62 000 opérations de désinfection en sus de la distribution de 1,3 million masques de protection au personnel de la santé.

A cet effet, le wali d’Alger a salué les efforts consentis par les associations de la société civile et le mouvement associatif, depuis le début de la pandémie, à travers l’organisation de plusieurs opérations de sensibilisation et de solidarité, assurant que toutes les facilités seront accordées pour l’agrément d’autres associations.

Revenant sur les mesures d’interdiction de la circulation automobile au niveau de la wilaya d’Alger, à l’instar de plusieurs autres wilayas, annoncés jeudi dans le cadre des nouvelles mesures de lutte contre la pandémie, M. Cherfa a indiqué que les véhicules de transport de marchandises et d’approvisionnement des marchés n’étaient pas concernés par ces mesures et qu’ils étaient autorisés à poursuivre leur activité normalement avec le respect des horaires du confinement sanitaire.

S’agissant de l’ouverture de points de vente de moutons au niveau de la wilaya d’Alger, en prévision de l’Aïd el Adha, le wali a souligné que cette décision ne relevait pas de ses prérogatives, soulignant que les présidents d’APC avaient donné instructions pour l’interdiction de la vente de moutons, à travers les différentes espaces et places publiques.

Et d’ajouter : en cas d’autorisation de cette vente, nous étudierons la possibilité de consacrer des marchés de proximité à la vente des moutons dans les alentours de la capitale, loin des agglomérations, en exigeant le respect scrupuleux des mesures d’hygiène, de santé et de sécurité pour éviter tout risque de contamination.

Alger: 56.000 autorisations de circulation depuis le début du confinement
  Publié le : dimanche, 12 juillet 2020 10:18     Catégorie : Régions     Lu : 140 foi (s)   Partagez