Ain Defla : commémoration du 62ème anniversaire de la mort de Si M'hamed Raïs

Publié le : mardi, 09 juin 2020 10:43   Lu : 0 fois

AIN DEFLA- Ain Defla a commémoré lundi à la direction de la culture du chef lieu de wilaya le 62ème anniversaire de la mort du chahid Si M'hamed Raïs tombé au champ d'honneur en 1958.

 La cérémonie organisée habituellement dans la commune de Djelida, au niveau du douar Daouadji, là où le martyr a été tué, a eu lieu cette année à la direction de la culture de la wilaya de Ain Defla en raison de la situation sanitaire actuelle marquée par la propagation du nouveau Coronavirus.

 "Après concertation avec nombre d'éléments de la famille révolutionnaire de la wilaya, nous avons convenu de l'impossibilité de l'organisation de la cérémonie commémorative de la mort de cet illustre martyr de peur de voir les mesures barrières mises en place pour freiner l'avancée du nouveau Coronavirus non respectées", a déclaré à l'APS, non sans émotion, le directeur des moudjahidine de Ain Defla, Belhadj Djelloul.

 Pour sa part, le Dr Abderahmane Tounsi, enseignant-chercheur au département d'histoire à la faculté des sciences humaines de l'université Djillali Bounaâma de la Khemis Miliana, à mis l'accent sur la personnalité de feu M'hamed Raïs, imbu fortement des valeurs et de l'identité nationales et maîtrisant également tout ce qui se rapporte à l'armement à la faveur de son passage forcé sous les drapeaux de l'armée coloniale française (1950).

 "La révolution a énormément tiré profit de l'expérience et du savoir faire de moudjahidine tels Si M'hamed Raïs", a-t-il affirmé, observant que quelques mois seulement après le déclenchement de la lutte armée en 1954, les opérations contre les forces coloniales faisaient rage dans la Wilaya IV historique dont dépendait Ain Defla.

 Né en 1931 à Ouled Bouziane dans la commune de Djelida, Si M'hamed Raïs entama, dès sa plus tendre enfance, des études coraniques dans la zaouïa de son grand-père Hadj Ali Al Hadbi, avant de rejoindre celle de cheikh Si Abed dans la région de Bourached.

 En 1948, Il devint membre du parti du peuple algérien (PPA), chargé de la propagande et du recrutement dans les régions de Miliana, Khemis Miliana et Ain Defla.

Au sein du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), Il activa avec les éléments chargés de la préparation de la lutte armée, à l'instar de M'hamed Bouguerra, Mustapha Ferroukhi, El Baghdadi, Si Belkebir et Si Melki.

 En 1956, son dévouement et son inlassable activité le propulsèrent au poste de chef de région (zone 4) pour les affaires militaires puis à celui de responsable du commandant Djamel qui marqua de son empreinte les combats dans les maquis de Antoine, larbi El Messas et Palestro.

 Le 8 juin 1958, Si M'hamed Raïs tomba au champ d'honneur au cours d'un violent accrochage avec plusieurs unités des bérets noirs au douar Daouadji dans la région de Djelida.

 

Ain Defla : commémoration du 62ème anniversaire de la mort de Si M'hamed Raïs
  Publié le : mardi, 09 juin 2020 10:43     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez