Zones humides d’Oran : la présence d'oiseaux protégés à Dhayat Oum Ghellaz est un bon signe

Publié le : lundi, 27 janvier 2020 18:47   Lu : 30 fois
Zones humides d’Oran : la présence d'oiseaux protégés à Dhayat Oum Ghellaz est un bon signe

ORAN- La présence d'oiseaux d’eau migrateurs à Dhayat Oum Ghellaz dans la commune de Oued Tlélat (Oran) est perçu comme étant "un bon signe" sur le plan écologique dans cette zone humide où a été déploré, l'été dernier, la mort d'une grande quantité de poissons, a-t-on appris lundi auprès de la Conservation des forêts.

Lors de l’inventaire annuel d'hiver, il a été constaté le retour d'oiseaux migrateurs dans la zone d’Oum Ghellaz, ce qui signifie  qu'il s'agit-là d'un "bon indicateur écologique", a souligné le chargé de l'opération au niveau de la Conservation, Mohamed Chami.

La présence de variétés d'oiseaux migrateurs protégés, tels que le flamant rose, l'échassier blanc et le grand cormoran, entre autres mangeurs de poissons, augure d'un bon signe" sur le plan écologique dans cette zone humide, a souligné M. Chami, affirmant que "tant qu'il y a ces êtres vivants, il y a de la vie dans ce plan d’eau, nonobstant la couleur claire de l'eau et l’absence de mauvaise odeur, en attendant la saison estivale prochaine".

Pour rappel, les analyses entreprises suite à la mort de poissons ont révélé une diminution du taux d'oxygène dans ce plan d'eau, dont le débit a augmenté provoquant un mélange avec du sable et une suffocation des poissons.

D'importance nationale, Dhayat Oum Ghellaz, située à l'est d'Oran, s’étend sur une superficie de 300 hectares. Le dénombrement annuel en période d'hiver des oiseaux d'eau migrateurs, lancé par la Conservation des forêts d’Oran le 12 janvier, se poursuivra jusqu'au 31 du même mois au niveau de

huit (8) zones humides d'Oran, dont quatre plans d'eau protégés classés dans le cadre de la convention internationale "Ramsar", que sont "La grande Sebkha, "la Mactaa", "les Salines d’Arzew", "le lac Telamine, et d’autres d’importance nationale.

Zones humides d’Oran : la présence d'oiseaux protégés à Dhayat Oum Ghellaz est un bon signe
  Publié le : lundi, 27 janvier 2020 18:47     Catégorie : Régions     Lu : 30 foi (s)   Partagez