WASHINGTON - La coalition antiterroriste menée par Washington a annoncé vendredi avoir levé sa surveillance du convoi de terroristes et de civils bloqué depuis fin août dans le désert syrien près de la frontière irakienne, à la demande de la Russie.
BRUXELLES - L'UE s'est félicitée vendredi de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'un régime de sanctions contre ceux qui entravent l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, se disant "prête à soutenir sa mise en œuvre rapide".
RANGOUN - Les violences visant la minorité des Rohingyas en Birmanie ont fait plus de 1.000 morts, a déclaré vendredi la rapporteuse spéciale de l'ONU pour ce pays, Yanghee Lee.
MEXICO - Un séisme de magnitude 8 a secoué le sud du Mexique dans la nuit de jeudi à vendredi, a annoncé le centre géologique américain USGS, en faisant état d'un risque de tsunami.
PARIS- Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a appelé jeudi à Paris au renforcement de l’unité nationale du Tchad, synonyme de cohésion sociale et de stabilité.
NEW YORK (Nations Unies) - Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a indiqué mercredi que la proportion d'enfants non scolarisés dans le monde a à peine diminué ces 10 dernières années.
LUXEMBOURG (UE) - La Cour de justice de l'Union Européenne (CJUE) a tenu mercredi sa première audience consacrée à l'examen de l'affaire portée par l'Association de solidarité avec le Sahara Occidental contre le ministère britannique de l'agriculture et de l'alimentation et le HMRC (service britannique responsable de la collecte des taxes et des impôts), concernant les ressources sahraouies spoliées par le Maroc dans les territoires sahraouis occupés.
NEW YORK (Nations Unies) - A la demande du Mali, le Conseil de sécurité a décidé mardi de créer un régime de sanctions ciblées contre "ceux qui dressent des obstacles" à l'application de l'Accord pour la paix et la réconciliation dans ce pays, dont les "fragiles avancées réalisées jusqu'à présent" sont mises en "péril".
NEW WORK (ONU) - Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres a souligné la nécessité de mettre fin au conflit au Sahara Occidental, exprimant son engagement à lancer le processus de négociations entre les deux parties du conflit (le front Polisario et le Maroc) à la faveur d'une "une nouvelle dynamique" afin de parvenir à un règlement politique garantissant le droit du peuple du Sahara Occidental à l'autodétermination.
BAMAKO - Le président Keita, qui fête son quatrième anniversaire à la tête de l'Etat malien, a estimé lors d'un entretien accordé à la télévision nationale que son pays était, malgré des "atermoiements", en passe de renouer avec la paix.