WASHIGTON - Le président Trump aurait donné son accord pour un plan de partition des territoires palestiniens occupés qui propose l’annexion de la Cisjordanie occupée et la bande de Ghaza à l’Egypte et à la Jordanie, selon les révélations de son ancien conseiller, Steve Bannon, rapportées jeudi par CNN.
RAMALLAH - Le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erekat, a "vivement critiqué" jeudi "l'attitude" des Etats-Unis sur le statut final d'El Qods occupée, a rapporté l'agence de presse palestinienne WAFA.
FRANCFORT - Les catastrophes naturelles ont provoqué en 2017 nettement plus de dégâts que lors des cinq années précédentes, avec une part assurée atteignant un record, a annoncé jeudi le réassureur allemand Munich Re.
MADRID - L’Espagne a été secouée durant l’année 2017 par une grave crise politique en Catalogne, où les revendications des souverainistes ont envenimé les relations entre le gouvernement régional et l’Etat espagnol.
WASHINGTON- L’intense lobbying mené durant l’année 2017, par le Maroc pour influencer la position des Etats-Unis sur la question sahraouie a été marqué par un échec en dépit des sommes importantes dépensées à Washington pour infléchir la politique américaine au Sahara occidental.
RABAT - La situation demeure tendue dans la ville de Jerada (nord-est marocain), qui vit depuis fin décembre au rythme des manifestations populaires pour le droit au développement et à la justice et pour la fin de la marginalisation après le décès de deux jeunes dans l'effondrement d'une mine de charbon désaffectée, alors que le Gouvernement s'emploie à contenir la situation en multipliant les promesses de solutions urgentes et les visites officielles dans la région.
KANO (Nigeria) - Au moins 14 personnes ont été tuées mercredi dans un attentat dans une mosquée à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun attribué au groupe terroriste "Boko Haram", ont rapporté des médias citant des sources sécuritaires.
RAMALLAH (Cisjordanie) - La Présidence palestinienne a déclaré mercredi qu'El Qods occupée n'était "pas à vendre", en réaction à la menace du président américain Donald Trump de supprimer l'aide financière américaine de 300 millions de dollars si les Palestiniens refusent de négocier avec Israël.
TEHERAN - Des milliers de personnes se sont rassemblés mercredi dans plusieurs villes d'Iran pour condamner les "troubles" qui ont agité le pays ces derniers jours, ont rapporté des médias.
EL-QODS Occupé - Les Palestiniens ne céderont pas au "chantage" des Etats-Unis, a prévenu mercredi une responsable palestinienne après la menace du président américain Donald Trump de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens.