Menu principal

Menu principal

ALGER- La militante sahraouie des droits de l'homme, Aminatou Haidar, a affirmé mercredi à Alger que la poursuite de l'occupation du Sahara occidental pourrait entrainer une guerre aux graves répercussions sur la région toute entière, soulignant que le peuple sahraoui n'avait aucune haine envers le peuple marocain, mais faisait plutôt face au régime marocain qui occupe ses terres.
LA MECQUE - Plus de deux millions de hadjis venus des quatre coins du monde entament mercredi le grand pèlerinage à La Mecque: un parcours en plusieurs étapes qui se déroule au coeur de la première ville sainte de l'islam et dans ses environs.
MINA (Arabie saoudite) - Les autorités saoudiennes se sont dites prêtes mardi à parer à toute éventualité pour le grand pèlerinage à La Mecque qui devrait attirer plus de deux millions de fidèles et culminera jeudi avec l'ascension du mont Arafat.
ALGER - Le militant sahraoui des droits de l'homme, Mohamed Hali, a affirmé que le conflit du Sahara occidental occupée par le Maroc était purement économique, soulignant que le Maroc "s'obstine à entraver le processus de règlement du conflit de la dernière colonie en Afrique, ses ambitions étant d'annexer des territoires riches en ressources naturelles qui lui permettraient d'améliorer sa situation économique".
RAMALLAH (Cisjordanie) - Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a déclaré mardi à Ramallah qu'il n'existait pas d'autre solution pour résoudre le conflit israélo-palestinien que celle de la création d'un Etat palestinien coexistant avec Israël.
STOCKHOLM - Près de 2,4 milliards de personnes n'ont toujours pas accès à un meilleur assainissement de l'eau et un nombre important de pays connaissent une augmentation du stress hydrique, a indiqué le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thompson, rapporte l'ONU sur son site web.
ALGER - Le peuple sahraoui souhaite que les efforts du nouveau secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, pour le règlement de la question sahraouie aillent dans le même sens que ceux de son prédécesseur, Ban Ki-moon, qui a tenté de relancer le processus d'autodétermination, a indiqué le journaliste sahraoui Hamma Mehdi
NEW YORK (Nations Unies)- Le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est dit "convaincu" devant le Conseil de sécurité que "notre attachement à l'Accord politique libyen comme cadre de référence ne doit pas nous empêcher de nous adresser à tous les Libyens, quels que soient leurs statuts et leurs positions passées ou présentes, de sorte de pouvoir garantir une réconciliation pour tous".
PARIS - Les dirigeants de sept pays africains et européens se retrouvent lundi à Paris pour un mini-sommet sur la crise migratoire, afin de faire le point et d'harmoniser les positions sur ce dossier souvent source de tensions.
MAPUTO - La diplomatie marocaine vient d’essuyer un nouvel échec à l’occasion de la réunion ministérielle sur le développement de l'Afrique (TICAD-VI), qui s’est tenue à Maputo du 23 au 25 août 2017 grâce à la mobilisation des pays africains face à l’attitude "inconvenante" perçue comme "irrespectueuse" de la délégation marocaine, selon des diplomates présents à la réunion.