La zone océanique du Sahara occidental est réglée en droit international depuis 1975

Publié le : mercredi, 18 décembre 2019 18:33
La zone océanique du Sahara occidental est réglée en droit international depuis 1975

BIR LEHLOU - Le gouvernement sahraoui a mis en garde, mercredi, contre les tentatives marocaines expansionnistes sur les zones maritimes du Sahara occidental, rappelant que la zone océanique sahraouie est réglée en droit international depuis 1975.

Le gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) a noté, dans un communiqué publié mercredi, que des déclarations récentes dans les médias font état de l'avancement ou mise en œuvre de la législation marocaine pour définir et revendiquer des zones maritimes sur la côte de Sahara occidental occupé.

Le gouvernement sahraoui "considère ces rapports comme une occasion de rappeler à la communauté internationale, ainsi que les personnes et sociétés intéressées, du statut du Sahara occidental et par conséquent, sa zone océanique est réglée en droit international depuis 1975. Comme la Cour internationale de Justice qui a conclu cette année-là que le Maroc n'a pas de territoire ou autre revendication du Sahara occidental". 

C’est pour cette raison, souligne le gouvernement sahraoui,  "que se poursuit un processus d’autodétermination pour le peuple sahraoui en tant qu'habitants originels du Sahara occidental et pourquoi aucun Etat-nation n’a reconnu la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental".

"Cet acte unilatéral marocain de revendication des zones maritimes du Sahara occidental est nul et non avenu, sa validité juridique ne vaut pas le papier sur lequel il est écrit", a souligné le gouvernement sahraoui, affirmant que "cet acte marocain d'expansionnisme n'affectera pas la nature du Sahara occidental en tant que territoire a droit à un processus de décolonisation approprié et à une indépendance totale".           

Le gouvernement sahraoui, a expliqué que "la tentative du Maroc d'imposer un fait accompli à ses voisins échouera finalement, car le peuple sahraoui est déterminé à faire valoir ses droits et à mettre fin au colonialisme dans la région".

Le gouvernement de la RASD a rappelé que plusieurs cours et tribunaux ont, ces dernières années, ont affirmé que le Sahara occidental ne faisait pas partie du Maroc. En outre, la Cour de justice européenne a affirmé à maintes reprises que le Sahara occidental est un territoire "distinct et séparé" du Maroc.

Le gouvernement sahraoui a également rappelé qu'il a promulgué une loi sur la souveraineté sahraouie sur sa zone maritime - comprenant une mer territoriale de 12 milles marins et une mer exclusive de 200 milles marins zone économique - en 2009.

La zone océanique du Sahara occidental est réglée en droit international depuis 1975
  Publié le : mercredi, 18 décembre 2019 18:33     Catégorie : Monde     Lu : 11 foi (s)   Partagez