UA: les parties en conflit au Soudan du Sud exhortés à appliquer le nouvel accord de paix

Publié le : mardi, 12 novembre 2019 10:33   Lu : 2 fois
UA:  les parties en conflit au Soudan du Sud exhortés à appliquer le nouvel accord de paix

ADDIS-ABEBA - Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé lundi les parties en conflit au Soudan du Sud à mettre en œuvre de toute urgence les principaux engagements pris dans le cadre du récent accord de paix.

M.Mahamat a lancé cet appel au cours de sa rencontre avec le principal leader de l'opposition sud-soudanaise Riek Machar au siège de l'Union africaine, à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

"En compagnie du Commissaire de l'Union africaine à la Paix et à la Sécurité, Smaïl Chergui, j'ai reçu le Dr Riek Machar, qui nous a informés des événements survenus depuis le sommet tripartite sur l'Accord revitalisé sur le règlement du conflit au Soudan du Sud", a déclaré M. Mahamat à l'issue de sa réunion avec M. Machar.

"J'ai appelé toutes les parties (sud-soudanaises) à mettre en œuvre de manière urgente les engagements qu'elles ont pris dans le cadre de l'Accord", a indiqué M. Mahamat sur Twitter, peu après sa rencontre avec M. Machar.

Cet appel du président de la Commission de l'UA intervient quelques jours après que M. Machar et le président sud-soudanais Salva Kiir ont décidé de reporter de cent jours la formation d'un gouvernement d'union nationale de transition.

Le 7 novembre, un communiqué publié à l'issue d'une réunion dans la ville ougandaise d'Entebbe souligne que les objectifs essentiels en matière de sécurité et de gouvernance n'avaient pas encore été atteints, rendant nécessaire le report de la formation d'un gouvernement d'union nationale de transition.

Les participants à la réunion sont convenus de prolonger la période pré-transitionnelle de 100 jours à compter du 12 novembre, indique le communiqué, ajoutant que les progrès accomplis seront examinés 50 jours après cette date, et un rapport sera ensuite soumis aux chefs d'Etat et de partis.

Le Soudan du Sud, le plus jeune pays du monde, a sombré dans la guerre civile en décembre 2013 à la suite d'un conflit entre le président Salva Kiir et M. Machar, son ancien vice-président. Le conflit a engendré l'une des plus graves crises de réfugiés au monde.

Un premier accord de paix signé en 2015 s'est effondré lorsque de nouvelles violences ont éclaté en juillet 2016 à Juba, la capitale du pays.

En vertu d'un nouvel accord de paix conclu en 2018, M. Machar occupera l'un des quatre postes de vice-présidents dans le futur gouvernement de transition.

 

 

UA: les parties en conflit au Soudan du Sud exhortés à appliquer le nouvel accord de paix
  Publié le : mardi, 12 novembre 2019 10:33     Catégorie : Monde     Lu : 2 foi (s)   Partagez