Sommet des Non-alignés : les participants appellent au respect des principes de Bandung

Publié le : vendredi, 25 octobre 2019 17:51
Sommet des Non-alignés : les participants appellent au respect des principes de Bandung

BAKOU- Les chefs d’Etat et de gouvernement qui prennent part au 18ème sommet du Mouvement des Non-alignés (MNA), dont les travaux ont débuté vendredi à Bakou (Azerbaïdjan), ont appelé au respect des principes de Bandung, notamment la souveraineté et l'intégrité des nations,les droits de l’homme et la justice.

"Les principes de la Conférence de Bandung (Indonésie) de 1955 demeurent toujours d’actualité, compte tenu des défis politiques et économiques auxquels font face les pays du MNA", ont relevé les participants au sommet des Non-alignés.

En ce sens, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a exhorté les pays membres du MNA à "continuer de défendre leur indépendance tout en s’opposant aux forces impérialistes et destructrices", appelant aussi à "faire avancer le processus de renouvellement du MNA", de manière à l’adapter à la situation actuelle qu’il a qualifiée de "mouvementée".

S’exprimant en sa qualité de président sortant du Mouvement des Non-alignés, M. Maduro a invité les pays membres à "s’unir contre le colonialisme et à se solidariser avec les pays victimes d’ingérence étrangère". 

De son côté, le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, dont le pays a pris la présidence du Mouvement, a mis l’accent sur "la nécessité de redoubler d’efforts pour garantir et faire valoir le droit international", s’engageant par la même occasion à "continuer à défendre les principes de Bandung".

Pour sa part, le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez, a estimé qu’il est "impératif de demeurer fidèles aux principes de Bandung pour promouvoir la paix et le développement des peuples des pays membres du MNA".

Le président cubain a ajouté qu’il "ne faudrait pas rester indifférents face à la politisation obscène des droits de l’homme et à la violation des droits des peuples à décider de leur système politique socioéconomique et culturel", réitérant sa "solidarité avec tous les peuples qui se battent pour la reconnaissance à leur droits à l’autodétermination".

Pour rappel, le Mouvement des pays non alignés constitue le plus grand rassemblement en dehors des Nations Unies. Créé officiellement en 1961 à Belgrade, il s`est voulu un forum d'expression, de revendication et de solidarité entre les peuples.

Le MNA tire ses fondements de la Conférence de solidarité afro-asiatique de 1955 à Bandung en Indonésie.

 

Sommet des Non-alignés : les participants appellent au respect des principes de Bandung
  Publié le : vendredi, 25 octobre 2019 17:51     Catégorie : Monde     Lu : 10 foi (s)   Partagez