Print this page

Répression brutale d'une manifestation pacifique des Sahraouis à El-Ayoun occupée

Publié le : mardi, 08 octobre 2019 16:52   Lu : 73 fois
  • Partagez
Répression brutale d'une manifestation pacifique des Sahraouis à El-Ayoun occupée

EL-AYOUN OCCUPEE- Les forces d'occupation marocaines sont intervenues, dimanche soir, contre une manifestation pacifique organisée par des militants sahraouis des droits de l'Homme pour protester contre la disparition forcée et les victimes de détentions arbitraires au cours des années précédentes.

Plusieurs manifestants ont été blessés suite à l'intervention brutale des forces d'occupation, rapporte mardi "Equipe Media".

Les forces d'occupation marocaines ont empêché d'autres manifestants de se joindre au rassemblement et ont déployé leurs troupes et mis en place un siège de police autour de la ville sahraouie. Un membre d'Equipe Media a également été arrêté.

Dans la nuit du mercredi à jeudi, une manifestation pacifique des chômeurs sahraouis dans la ville d'El-Ayoun a été brutalement réprimée par les forces marocains.


Lire aussi:  Le Conseil des ministres marocain reconnaît que le Maroc n'a pas de souveraineté sur le Sahara occidental 


Selon des médias sahraouis sur place, une nouvelle nuit de violence a été vécue mercredi soir dans la ville d'El-Ayoun, capitale du Sahara occidental, où les forces d'occupation marocaines sont intervenues violemment pour réprimer une manifestation pacifique des jeunes chômeurs sahraouis, précisant que le nombre de blessés et de détenus imputables à l'intervention de la police marocaine n'est pas encore connu.

Dans son rapport publié récemment, Amnesty International a dénoncé l'usage excessif de la force par les forces d'occupation marocaines, dans la répression de manifestants pacifiques dans les villes sahraouis occupées.

Les autorités d'occupation marocaines continuent d'imposer des restrictions arbitraires aux droits des Sahraouis à la liberté d'expression, de réunion pacifique et à la liberté d'association. Les forces de sécurité marocaines ont fait un usage excessif de la force pour disperser des manifestations pacifiques et les militants sahraouis ont été victimes de harcèlement, d'intimidation et de poursuites uniquement pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions et exercé leurs autres droits fondamentaux, a souligné Amnesty dans son rapport.

Répression brutale d'une manifestation pacifique des Sahraouis à El-Ayoun occupée
  Publié le : mardi, 08 octobre 2019 16:52     Catégorie : Monde     Lu : 73 foi (s)   Partagez