Guterres présente un nouveau rapport sur le Sahara Occidental

Publié le : mercredi, 02 octobre 2019 19:04   Lu : 9 fois
Guterres présente un nouveau rapport sur le Sahara Occidental

NEW YORK (Nations-Unies) - Le Secrétaire général (SG) de l'ONU, Antonio Guterres a remis, mardi, son rapport sur le Sahara Occidental aux membres du Conseil de sécurité international (CSI) que préside l'Afrique du Sud depuis octobre courant, a-t-on appris de sources informées.

Le Conseil de sécurité onusien reprend, en octobre, ses consultations sur le dossier du Sahara Occidental, en vue d'examiner avant le vote, la prorogation du mandat de la MINURSO, qui expire fin octobre.

Selon le programme officiel distribué par la commission permanente sud-africaine, les consultations sur la situation au Sahara Occidental se tiendront les 8, 16 et 30 octobre courant, en sus des réunions et des consultations non officielles sur le projet de la résolution devant être publiée fin octobre.

Sous la présidence mensuelle sud-africaine, le CSI a convenu d'arrêter son ordre du jour, en y inscrivant 3 séances pour débattre du conflit au Sahara Occidental avant la fin du mandat de la MINURSO, prévu le 31 octobre, en vertu de la résolution n 2468, indique une source onusienne.

"La question sahraouie sera au centre des débats du CSI qui prendra des décisions pour les prochaines étapes en vue de relancer les efforts et accélérer le processus de règlement du conflit qui dure depuis longtemps", a affirmé la même source.

Le CSI prévoit, lors de la deuxième séance, une rencontre consacrée aux pays contribuant à la MINURSO, qui se déroulera en présence du président de la MINURSO, Collin Stewart, et du commandant pakistanais de la force de la MINURSO, le Général Major Zia Ur Rehman.


Lire aussi: Sahara occidental : Guterres informe l’AG de l’ONU de l’état d’avancement du dossier


Les consultations se tiendront dans une conjoncture difficile pour la région, en raison de la répression menée dans les territoires occupés, ayant causé dernièrement la mort d'une jeune fille, outre les arrestations arbitraires de plusieurs Sahraouis à El-Ayoun.

L'entérinement du rapport final du CSI aura lieu le 30 octobre prochain, lors de la 3e séance de consultation, à savoir la veille de la fin du mandat de la MINURSO, a précisé la même source.

A noter que l'instance suprême de l'ONU s'est déjà réunie deux fois sur la question en janvier et en avril mais l'absence d'un émissaire onusien a empêché la progression dans le processus politique, initié par l'ancien représentant personnel du SG de l'ONU au Sahara Occidental, Horst Kohler.

Ce retard dans la désignation d'un nouveau représentant personnel du SG de l'ONU au Sahara Occidental a "paralysé le processus politique", avait souligné le président sahraoui, Brahim Ghali, dans une lettre envoyée en septembre au président du Conseil de sécurité.

Il s'agit des premières consultations que le Conseil tiendra depuis la démission en mai de Horst Kohler.

Le représentant personnel d'Antonio Guterres avait réussi à relever le défi de remettre le processus politique sur les rails, après 6 ans de blocage du processus des négociations entre le Front Polisario et le Maroc.

A la lumière de cette dynamique, M. Kohler avait organisé, en décembre dernier à Genève, une table ronde à laquelle il avait convié les deux parties au conflit (Front Polisario et Maroc) ainsi que les deux pays voisins, l’Algérie et la Mauritanie.

Une deuxième table ronde a été organisée, également, en Suisse, sous la supervision des Nations Unies, pour consolider la  dynamique impulsée par la première réunion et procéder au traitement des questions essentielles.


Lire aussi: L'ONU traite le conflit au Sahara Occidental comme "une question de décolonisation"


Après cette deuxième réunion, Kohler a reconnu que sa mission n’était pas évidente, et qu’il "ne faut pas s’attendre à des résultats rapides en raison de la divergence des positions".

Il avait estimé qu’il était nécessaire pour les deux parties de consentir "des efforts sincères", en vue de rétablir la confiance perdue, pour progresser dans les négociations, car le Maroc, avait-il affirmé, ne coopérait pas, refusant toutes mesures d'apaisement et de rétablissement de la confiance initiées par Kohler, notamment celles relatives au déminage et à la reprise des visites en faveur des familles sahraouies.

Après Genève, le représentant spécial a émis le vœu de démissionner avant même le lancement du 3è round des négociations.

Pour rappel, le SG de l’ONU, Antonio Guterres avait soumis à l’Assemblée générale un rapport sur les droits des peuples à l’autodétermination dans lequel il a informé l’organe délibérant de l’organisation onusienne de l’état d’avancement du dossier du Sahara occidental.

Le rapport, inscrit à l’ordre du jour de la 74ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, a été soumis en application de la résolution 73/160 de l’AG, par laquelle celle-ci a prié le SG de lui faire rapport sur la question de la réalisation universelle du droit des peuples à l’autodétermination.

Le SG de l’ONU a aussi souligné que ce rapport avait mis en exergue l’importance de la MINURSO qui "demeure un élément central des efforts déployés par l’ONU pour parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable du conflit et assurant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Dans le même rapport, le SG onusien a affirmé que la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) de l’Assemblée générale et le Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux l’examinent quant à eux dans le cadre des questions relatives aux territoires non autonomes et à la décolonisation".

Il a prié instamment les membres du Conseil de sécurité, les amis du Sahara occidental et les autres acteurs concernés d’encourager le Maroc et le Front Polisario à "saisir l’occasion qui se présente à eux et à continuer de participer de bonne foi et sans conditions préalables au processus engagé".

Guterres présente un nouveau rapport sur le Sahara Occidental
  Publié le : mercredi, 02 octobre 2019 19:04     Catégorie : Monde     Lu : 9 foi (s)   Partagez