Al-Aqsa: la présidence palestinienne met en garde contre les tentatives israéliennes de changer le statu quo

Publié le : mercredi, 14 août 2019 19:17   Lu : 0 fois
Al-Aqsa: la présidence palestinienne met en garde contre les tentatives israéliennes de changer le statu quo

RAMALLAH - La présidence palestinienne a mis en garde mercredi contre les atteintes israéliennes de changer le statu quo dans la mosquée Al-Aqsa dans la ville sainte d'El-Qods occupée, condamnant les déclarations du ministre israélien de la Sécurité intérieure dans lesquelles il avait appelé à "changer la situation historique" dans la mosquée Al-Aqsa.

"Nous condamnons ces déclarations visant à escalader la tension et à attiser les sentiments du peuple palestinien et des nations arabes et islamiques", a déclaré la présidence dans un communiqué publiée par l'agence de presse WAFA.

Elle a ajouté que le gouvernement israélien "est le seul responsable des provocations et des attaques en cours contre les sites religieux" à El-Qods occupée, en particulier contre la mosquée Al-Aqsa.

La présidence palestinienne a, en outre, appelé la communauté internationale à "intervenir pour faire pression sur Israël pour qu'il mette un terme à ces tentatives qui conduiraient à une situation incontrôlable et des conséquences graves", selon WAFA.

Dimanche, premier jour de l'Aid al-Adha, des affrontements entre policiers de l'occupation israélienne et fidèles palestiniens sur l'esplanade des Mosquées, ont fait au moins 61 blessés parmi les Palestiniens.

Après la prière à la mosquée Al-Aqsa, située au milieu de l'esplanade, des centaines de Palestiniens ont commencé à scander en arabe "Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifions pour toi Al-Aqsa".

Des accrochages ont éclaté et les forces d'occupation, qui contrôlent l'accès de l'esplanade, ont utilisé des grenades assourdissantes pour tenter de disperser des manifestants.

L'esplanade des Mosquées se trouve à El-Qods-Est, secteur palestinien de la ville occupée depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexée sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale. L'esplanade est le troisième lieu saint de l'islam.

La Jordanie, de même que l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), ont dénoncé "l'agression" contre l'esplanade des Mosquées par les forces israéliennes, aussi blâmées par le secrétaire général de la Ligue arabe qui a appelé la communauté internationale à calmer le jeu pour éviter "une bataille religieuse dans la ville sainte" d'El-Qods occupée.

Al-Aqsa: la présidence palestinienne met en garde contre les tentatives israéliennes de changer le statu quo
  Publié le : mercredi, 14 août 2019 19:17     Catégorie : Monde     Lu : 0 foi (s)   Partagez