L'Iran qualifié de "provocateur" l'idée d'une mission navale européenne dans le Golfe

Publié le : dimanche, 28 juillet 2019 10:27   Lu : 1 fois
L'Iran qualifié de "provocateur" l'idée d'une mission navale européenne dans le Golfe

TEHERAN - L'Iran a jugé dimanche de "provocateur" un appel à une mission navale européenne dans le Golfe, en pleines tensions dans cette région stratégique.

Lundi, l'ex-ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt  avait appelé à la mise en place d'une "mission de protection maritime dirigée par les Européens" dans le Golfe, après l'arraisonnement par l'Iran d'un pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz.

"Nous avons entendu qu'ils comptent envoyer une flotte européenne dans le Golfe Persique", a déclaré le porte-parole du gouvernement iranien Ali Rabiei, cité par l'agence ISNA, en dénonçant un "message hostile" et un acte "provocateur" qui va "accentuer les tensions".

Le responsable iranien n'a pas fait directement allusion à la proposition de M. Hunt.

Dans un entretien paru vendredi, la ministre française des Armées Florence Parly a indiqué que Paris, Londres et Berlin prévoyaient de "coordonner" leurs moyens et "partager (leurs) informations" dans le Golfe pour y renforcer la sécurité maritime, mais sans pour autant y déployer des moyens militaires supplémentaires. "Nous ne voulons pas contribuer à une force qui pourrait être perçue comme aggravant les tensions", a-t-elle dit.

 

             L'Iran testera des missiles "si nécessaire"

 

Dans cette atmosphère de tension, l'Iran a annoncé qu'elle testera des missiles "si cela s'avère nécessaire".

Dans une déclaration samedi à l'agence de presse IRNA, une source militaire iranienne a informé que "la réalisation de tests de missiles par l'Iran repose sur le programme et les besoins de l'Iran", ajoutant que la puissance des missiles iraniens est "plutôt défensive" et qu'elle est contre aucun pays.

"L'objectif consiste simplement à répondre à une éventuelle agression contre l'intégrité territoriale de l'Iran", a poursuivi la source.


Lire aussi : Iran: les Gardiens de la Révolution disent détenir un "tanker étranger"


Les propos de la source militaire iranienne ont été tenus en réponse à de récentes informations américaines selon lesquelles l'Iran avait testé mercredi un missile à moyenne portée.  "L'Iran n'a pas besoin de la permission d'aucune puissance au monde pour son autodéfense", a souligné la source militaire iranienne.

En mai 2018, le président américain Donald Trump a décidé le retrait de Washington de l'accord international sur le nucléaire iranien de 2015 et a réimposé des sanctions contre Téhéran, en partie "en raison de son programme de missiles balistiques". 

L'accord sur le nucléaire a eu pour objectif de garantir le caractère strictement pacifique du programme nucléaire iranien.

 

L'Iran qualifié de "provocateur" l'idée d'une mission navale européenne dans le Golfe
  Publié le : dimanche, 28 juillet 2019 10:27     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez