France: la crise des "gilets jaunes" a pesé sur les élections européennes, Macron sanctionné

Publié le : lundi, 27 mai 2019 11:48   Lu : 1 fois

PARIS - La crise des "gilets jaunes" a pesé sur les élections européennes en France qui a vu un taux de participation en forte hausse, alors que tout le monde prédisait la défection des Français à ce scrutin qui s'est avéré, en fin de compte, un vote sanction contre la politique du président Emmanuel Macron, en faveur de Marine Le Pen.

Le taux de participation a atteint 52 % de l'électorat français, alors qu'il était en 2014 de l'ordre de 42,43 % et en 2009, il avait enregistré 40,63 %. C'est la première fois que ce taux est atteint depuis 25 ans dans l'histoire de la participation française aux élections européennes.

Finalement, cette forte progression du taux de participation semble être en défaveur du président Macron deux ans après son élection à la présidence de la République qui perd son pari face à Marine Le Pen et son parti le Rassemblement national (RN).

Selon les premières estimations, le parti de l'extrême droite a récolté 24,20 % des suffrages exprimés, contre 22,40 % pour la République en Marche d'Emmanuel Macron.

A la surprise de tout le monde, les Verts sont à la troisième position avec 12,70 %, alors que les Républicains ont enregistré un taux très faible avec 8,50 %.

La France insoumise (LFI) de Jean-Luc Mélenchon a obtenu 6,20 %, des suffrages. Les socialistes, quant à eux, ont de justesse atteint la barre des 5 % leur permettant ainsi de siéger au Parlement européen.

Livrant leurs premières analyses, des observateurs ont estimé que la défaite du locataire de l'Elysée est une "grosse claque", lui qui s’était lui-même fixé l'enjeu de battre à "tout prix" le RN pour trouver un nouvel élan, en Europe comme en France.

D'autant que ce rendez-vous électoral, qui consacre une reconstruction et une recomposition de la classe politique française, est considéré comme un "match de retour" entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, deux ans après l'élection présidentielle.

Par ailleurs, la crise sociale exprimée par le mouvement des "gilets jaunes" a, semble-t-il, mis tout son poids sur ces élections. Lors de leur mobilisation de samedi dernier, les "gilets jaunes" ont promis que le "ciel sera jaune" ce dimanche, en appelant à travers les réseaux sociaux à voter contre la liste du président Macron.

Ces élections européennes, de l'avis de nombreux analystes, ont montré que les lignes sont "en train de bouger" en France avec la victoire du parti de l'extrême droite et le recul du parti de la majorité et la déconfiture des partis classiques. En tant que première force politique et sa première victoire, le parti de Marine Le Pen se tourne maintenant vers la prochaine présidentielle face à un président que l'opposition le rend "responsable" de ce "désastre".

France: la crise des "gilets jaunes" a pesé sur les élections européennes, Macron sanctionné
  Publié le : lundi, 27 mai 2019 11:48     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez