Guterres met en garde contre les actes haineux ciblant les fidèles de diverses religions

Publié le : mardi, 30 avril 2019 09:42   Lu : 9 fois
Guterres met en garde contre les actes haineux ciblant les fidèles de diverses religions

NEW YORK (Nations unies )- Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a mis en garde lundi contre "une vague inquiétante" de violences basées sur l'intolérance et la haine des fidèles de diverses religions.   

 Il a tenu ces propos dans un communiqué publié après une fusillade à San Diego, en Californie, et une attaque contre une église protestante du Burkina Faso, qui ont toutes deux fait plusieurs victimes.  

"De tels incidents sont devenus trop familiers : des musulmans abattus dans des mosquées, leurs sites religieux vandalisés, des chrétiens tués alors qu'ils étaient en train de prier, leurs églises incendiées... Les lieux de culte, supposés être des refuges, sont devenus des cibles", a déclaré M. Guterres.   

A ces meurtres s'ajoute une rhétorique répugnante, a-t-il averti : une xénophobie dirigée non seulement contre certains groupes religieux, mais aussi contre les migrants, les réfugiés et les minorités en tous genres, une recrudescence des discours revendiquant la suprématie blanche,  une résurgence de l'idéologie néo-nazie, ou encore des propos haineux dirigés contre quiconque est perçu comme "différent".    


Lire aussi:  Sri Lanka: le bilan des victimes s'alourdit à 310 morts 


Certains secteurs d'internet sont en train de devenir des foyers de haine, tous les individus sectaires ou intolérants qui partagent les mêmes idées pouvant désormais se retrouver en ligne, tandis qu'un certain nombre de plateformes spécialisées sont utilisées pour attiser la haine et lui permettre de devenir virale, a ajouté M. Guterres.        

"Le crime se nourrit du crime, et les idées les plus viles sortent de la marginalité pour entrer dans le domaine public. Je suis très inquiet à l'idée que nous semblons approcher d'un moment crucial dans la lutte contre la haine et l'extrémisme", a-t-il affirmé.          

Le monde doit prendre des mesures pour éradiquer l'antisémitisme, la haine contre les musulmans, la persécution des chrétiens et toutes les autres formes de racisme, de xénophobie, de discrimination et d'incitation à la haine, a-t-il déclaré.  

La haine est une menace pour tout le monde - et c'est donc une tâche qui concerne tout le monde. Les dirigeants politiques et religieux ont une responsabilité toute particulière dans la promotion de la coexistence pacifique, a indiqué M. Guterres. "Je compte sur le ferme soutien des gouvernements, de la société civile et de tous les autres partenaires pour travailler de concert à défendre les valeurs qui nous unis sent comme une seule et même famille humaine", a-t-il ajouté.

Guterres met en garde contre les actes haineux ciblant les fidèles de diverses religions
  Publié le : mardi, 30 avril 2019 09:42     Catégorie : Monde     Lu : 9 foi (s)   Partagez