Espagne : ouverture des bureaux de vote pour les législatives

Publié le : dimanche, 28 avril 2019 11:31   Lu : 1 fois
Espagne : ouverture des bureaux de vote pour les législatives

MADRID- Quelque 36.893.976 électeurs sont appelés aux urnes dimanche en Espagne pour les élections législatives anticipées, les 14èmes du genre depuis la transition démocratique dans le pays ibérique, marquées par une résurgence de l'extrême droite.

Les Espagnols ont commencé à voter dans ces législatives, les 3èmes en moins de quatre ans, après celles de décembre 2015 et de juin 2016 pour ainsi élire les 350 députés du Congrès (chambre basse) et les sénateurs de la chambre haute du parlement espagnol.

Près de 1,15 millions de jeunes Espagnols vont voter pour la première fois lors de ces élections générales après avoir atteint l'âge légal requis (18 ans), ce qui représente 3,13% du nombre total des personnes avec droit de vote.

Parmi les personnes inscrites sur les listes électorales en Espagne, 17.961.501 sont des femmes et 16.838.498 sont des hommes, ainsi que 2.093.977 personnes vivant à l'étranger, selon des données de la Commission électorale centrale.

La communauté autonome qui compte le plus grand nombre d’électeurs est celle de l’Andalousie avec 6,31 millions de personnes, suivie de la Catalogne (5,34 millions), de Madrid (4,74 millions), de Valence (3,54 millions), de la Rioja (233.656), de la Navarre (483.802) et de la Cantabrie (462.958).

Lors de ces législatives, un total de 4.106 candidats sont en lice pour les 350 sièges du Congrès des députés, tandis que 1.318 autres le sont pour les 208 sièges du Sénat.

Quelque 23.196 bureaux de vote ont été mis en place dans 8.131 municipalités du pays ibérique pour permettre aux électeurs de déposer leurs bulletins de vote dans 212.000 urnes.

Concernant le vote par correspondance, 1.241.728 personnes ont envoyé par voie postale leurs bulletins de vote pour les élections législatives anticipées et les régionales valenciennes, selon les données de l'opérateur postal public "Correos".

Le chef du gouvernement sortant, Pedro Sanchez est donné gagnant dans les sondages mais sans la majorité absolue, ce qui obligera tous les partis à chercher à former des coalitions, avec un parlement "plus fragmenté" par la tentative de sécession de la Catalogne en 2017, selon des médias locaux.

Vendredi, il a mis en garde contre le risque de voir l'extrême droite obtenir un score bien plus important lors d'élections régionales que ne le prédisent les sondages comme en Finlande récemment.

Toutefois, selon les résultats de plusieurs sondages publiés lundi, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE-gauche) "remporterait" les élections législatives anticipées en Espagne

"Selon les sondages d'il y a seulement quelques semaines, (les sociaux-démocrates) allaient gagner largement. (...) Et au final (...) l'extrême-droite est arrivée deuxième" avec seulement 7.600 voix de moins.

"Le vote compte", a indiqué Sanchez.

Entamée le 12 avril, la campagne pour les élections législatives du 28 avril a pris fin vendredi avec les derniers meetings des partis politiques en lice qui tentaient de mobiliser leurs sympathisants pour une participation massive et de convaincre les électeurs toujours indécis.

Ces élections législatives anticipées avaient été convoquées, en février dernier, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, après avoir échoué à faire passer son projet de Loi de Finances pour 2019 au Congrès des députés.

Espagne : ouverture des bureaux de vote pour les législatives
  Publié le : dimanche, 28 avril 2019 11:31     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez