Le cannabis est la première drogue consommée en France

Publié le : jeudi, 18 avril 2019 17:28   Lu : 0 fois
Le cannabis est la première drogue consommée en France

PARIS - Parmi les drogues illicites, le cannabis est la première substance consommée en France loin devant la cocaïne, dont l’usage concerne sept fois moins de personnes, indique jeudi un rapport de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Chez les consommateurs du cannabis, 45% d'expérimentateurs son des adultes, 11% d'usagers dans l'année et 6 % dans le dernier mois, loin devant la cocaïne, dont l’usage concerne sept fois moins de personnes, avec environ 1,6% d’usagers dans l’année, précise le rapport, soulignant que l’initiation à d’autres produits illicites reste rare.

Durant l'année 2018, une quantité importante a été saisie et rien que pour l'année 2017, selon le ministère de l'Action et des Comptes publics, près de 100 tonnes de stupéfiants, dont 64,7 tonnes de cannabis, ont été interceptées, à la fois en France, en haute mer et à l’étranger grâce aux renseignements des douaniers français.

Le document "Drogues et addictions, données essentielles, 2019" indique également qu'environ un Français sur dix déclare avoir eu recours à des anxiolytiques (médicaments utilisés contre l'anxiété) dans l’année, alors qu’un jeune de 17 ans sur cinq déclare avoir déjà utilisé un médicament psychotrope (sur prescription ou non).

Contrairement à tous les autres produits psychoactifs, plus souvent consommés par les hommes, les usages de médicaments psychotropes sont près de deux fois plus fréquents chez les femmes.

Selon le rapport, l’adolescence est la principale période d’initiation aux produits psycho-actifs : les premiers usages interviennent dès le collège et tendent à s’installer et à se diversifier au fil des années, avec des risques accrus liés notamment au développement cérébral (maturation jusqu’à 25 ans).

"Les trois principaux produits psychoactifs consommés à l’adolescence sont l’alcool, le tabac et le cannabis : à 17 ans, sur dix jeunes, neuf ont déjà bu de l’alcool, six ont essayé la cigarette et quatre ont expérimenté le cannabis", a-t-on détaillé, soulignant qu'à cet âge, seule une minorité de jeunes n’a pris aucune de ces trois substances (12%).

Par ailleurs, les addictions dites "sans substance" (jeux d’argent et de hasard, jeux vidéo, voire Internet, addiction au travail ou au sport, etc.) sont, pour la plupart, encore "peu quantifiées", selon le rapport. Elles toucheraient moins de 5% de la population (67,19 millions), les plus fréquentes étant les jeux d’argent et de hasard parmi les adultes et les jeux vidéo parmi les jeunes.

En 2014, plus d'un Français sur deux (56% des 15-75 ans) déclarait avoir joué à un jeu d’argent et de hasard au cours de l’année, principalement à des jeux de loterie.

Selon l'OFDT, l’omniprésence des écrans dans la vie quotidienne conduit à s’interroger sur leur impact sur le développement cognitif et social des plus jeunes mais aussi de l’ensemble de la population.

Parmi les usages d’écrans considérés comme problématiques dans les classifications internationales, seul le jeu vidéo (gaming) est aujourd’hui reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), rappelle l'office.

Le cannabis est la première drogue consommée en France
  Publié le : jeudi, 18 avril 2019 17:28     Catégorie : Monde     Lu : 0 foi (s)   Partagez