Print this page

Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande: Guterres appelle à s’unir contre l’islamophobie  

Publié le : samedi, 23 mars 2019 10:16   Lu : 2 fois
  • Partagez
Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande: Guterres appelle à s’unir contre l’islamophobie   

NEW YORK- Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé vendredi à New York à s’unir contre l’islamophobie et toutes formes de sectarisme, après l’attaque terroriste meurtrière contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

Guterres qui s’est rendu vendredi au centre culturel islamique de New York pour afficher sa solidarité avec la communauté musulmane, a qualifié cette attaque " d’épouvantable ", déplorant que la haine anti-musulmans ne cesse d’augmenter.

" Les discours de haine se répandent comme une traînée de poudre. Les médias sociaux sont exploités comme une plate-forme pour le sectarisme, et le discours public est devenu vulgaire ", a déclaré le secrétaire général.

Depuis le Centre culturel islamique de New York, le chef de l’ONU a lancé un appel mondial pour " réaffirmer le caractère sacré de tous les lieux de culte et la sécurité de tous les fidèles qui visitent ces lieux " dans un esprit de compassion et de tolérance.

" Partout, il faut permettre aux gens d'observer et de pratiquer leur foi dans la paix ", a-t-il souligné.

Le SG de l’ONU a demandé au haut représentant de l'Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), Miguel Moratinos, d'élaborer un plan d'action pour engager pleinement  l’organisation onusienne dans la protection des sites religieux.

Guterres a chargé l’UNAOC de prendre contact avec les gouvernements, les organisations confessionnelles et les chefs religieux, et d'étudier les mesures à prendre pour empêcher les attaques contre les sites religieux et garantir leur caractère sacré.

" La raison en est claire : les mosquées et tous les lieux de prière et de contemplation doivent être des refuges sûrs et non des lieux de terreur ", a dit Antonio Guterres. " Les fidèles doivent se sentir en sécurité pour pratiquer leur religion ".

" C'est pourquoi je suis ici aujourd'hui, le cœur lourd et plein, pour dire à cette communauté et à toutes les autres qui se sentent ciblées :Vous n'êtes pas seul. Le monde est avec vous. L'ONU est avec vous, et je suis avec vous ", a-t-il ajouté.

Cinquante personnes ont été tuées et une cinquantaine d'autres blessées dans des fusillades qui ont ciblé deux mosquées de la ville de Christchurch, au Sud de la Nouvelle-Zélande, durant la prière du vendredi dernier.

Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande: Guterres appelle à s’unir contre l’islamophobie  
  Publié le : samedi, 23 mars 2019 10:16     Catégorie : Monde     Lu : 2 foi (s)   Partagez