Le Polisario défendra devant la justice les droits du peuple sahraoui sur ses ressources

Publié le : mercredi, 13 février 2019 19:00   Lu : 6 fois
Le Polisario défendra devant la justice les droits du peuple sahraoui sur ses ressources

BIR LEHLELU (Territoires sahraouis libérés) - Le Front Polisario a indiqué, mercredi, qu'il reste plus que jamais déterminé à agir dans le cadre de la justice pour assurer la défense du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et ses droits souverains sur son territoire et ses ressources naturelles, dénonçant le vote du Parlement européen sur l'accord de pêche illégal Maroc-UE incluant les eaux territoriales sahraouies.  

S'exprimant dans un communiqué, le Front Polisario a affirmé qu'"il reste plus que jamais déterminé à agir dans le cadre de la justice pour assurer la défense du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et des droits souverains sur son territoire et ses ressources naturelles".  

Dénonçant le vote du parlement européen en faveur de l'accord de pêche Maroc-UE, le Front Polisario a donné rendez-vous au Conseil de l’Union européenne, à la Commission et la France devant le juge européen pour démontrer que l’extension explicite des accords UE-Maroc au Sahara occidental, contre le consentement du peuple Sahraoui, n’est pas conforme à la jurisprudence de la Cour de justice.

Le Front Polisario a, en outre, précisé dans son communiqué avoir pris connaissance de l’ordonnance du Tribunal européen datée du 8 février 2019.

Intervenant au même moment que l’adoption de l’accord de pêche par le Parlement européen, l’ordonnance du Tribunal européen avait jugé que "le mandat de renégociation de l’accord de pêche UE-Maroc n’impacte pas directement le Front Polisario, car il ne permet pas de préjuger du résultat des négociations".

Considérant que l'ordonnance en question marque la fin de cette étape préparatoire de l'accord de pêche, le Front Polisario a ajouté que le Conseil européen va désormais procéder à l’adoption définitive de ce texte illégal, soulignant toutefois que "les débats à venir devant le juge européen s’engagent dans de bonnes conditions".   


Lire aussi: Accord de pêche UE-Maroc: le Polisario dénonce le vote du Parlement européen


Se référant à la jurisprudence constante de la Cour de justice de l'union européenne (CJUE) sur l’inapplicabilité des accords UE-Maroc au Sahara occidental, le Tribunal a rappelé que "le peuple sahraoui est a? regarder comme jouissant du droit a? l’autodétermination et comme étant un tiers au sens du principe de l'effet relatif des traités" (point 30 de l’ordonnance), a relevé encore le Front Polisario dans son communiqué.

Rappelons que le ministre sahraoui délégué pour l'Europe, Mohamed Sidati, a dénoncé mardi dans une déclaration le vote par le Parlement européen de l'accord de pêche illégal Maroc-UE et de son protocole de mise en œuvre incluant les territoires sahraouis. M. Sidati a souligné, en outre, que "le peuple sahraoui et le Front Polisario s’opposeront de toutes leurs forces à la mise en application de ces accords iniques".

"Avec l’adoption de ces accords qui violent le droit fondamental du peuple sahraoui à l’autodétermination, l’UE ne fait qu’alimenter la poursuite du conflit du Sahara occidental au prix de l’instabilité et de l’insécurité de toute la région", a-t-il regretté.

De son côté, le président de la Commission des relations extérieures auprès du secrétariat national du Front Polisario, M'hamed Khaddad a affirmé, mardi, que le vote du Parlement européen sur l'accord de pêche illégal Maroc-UE constitue "un obstacle supplémentaire dressé par l'UE au processus de paix mené par les Nations unies pour la résolution du conflit sahraoui".

Le Polisario défendra devant la justice les droits du peuple sahraoui sur ses ressources
  Publié le : mercredi, 13 février 2019 19:00     Catégorie : Monde     Lu : 6 foi (s)   Partagez