G5 Sahel : la force conjointe a mené trois opérations depuis le 15 janvier

Publié le : lundi, 04 février 2019 14:12   Lu : 1 fois
G5 Sahel : la force conjointe a mené trois opérations depuis le 15 janvier

OUAGADOUGOU (Burkina Faso) - La force conjointe du G5 Sahel a mené trois opérations depuis le 15 janvier écoulé, a annoncé dimanche son commandant, le général mauritanien Ould Sidi Hanana, lors d’un conseil des ministres des pays membres du G5 sahel, tenu en prélude d'un sommet des chefs d’État prévu mardi.

"Nous avons mené trois opérations dans les différents fuseaux du centre, de l’ouest et de l’est", a déclaré le général Ould Sidi Hanana, cité par des médias locaux, indiquant que "ces opérations (qui) ont commencé depuis le 15 janvier (...) se passent dans de bonnes conditions, et elles vont se poursuivre par la suite".

En regrettant les attaques qui ont continué en dehors de la zone d’action de la force conjointe, le général Hanana a fait savoir que dans les fuseaux où la force a travaillé, "il n’y a pas eu d’attaques terroristes". Pour la présidente du conseil des ministres, Aïchatou Boulama Kane, également ministre du Plan du Niger, "nous avons aujourd’hui un G5 sahel qui est en train d’atteindre véritablement ses objectifs".


Lire aussi : Sahel: L'ONU s'inquiète du recours croissant aux interventions militaires


"Notre force conjointe est véritablement opérationnelle. Nous avons fait des avancées dans le cadre de la composante police, de la composante renseignements", a-t-elle souligné, ajoutant dans la foulée, que "c’est une question de mobilisation des financements qu’il faut régler, particulièrement le financement de la force du G5 Sahel", a indiqué Mme Kane.

La 5e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel se tient mardi à Ouagadougou en vue, entre autres, de mieux fédérer les efforts liés au développement et à la sécurité, selon un communiqué de la présidence burkinabé, repris dimanche par des médias.

La rencontre de Ouagadougou se tient après celles de N’Djamena tenue au mois de novembre 2015, de Nouakchott en 2016, de Bamako en février 2017 et de Niamey en février 2018. Au cours de ce sommet, le président Roch Marc Christian Kaboré prendra la présidence en exercice de l’organisation, en remplacement de son homologue Mahamadou Issoufou du Niger.

G5 Sahel : la force conjointe a mené trois opérations depuis le 15 janvier
  Publié le : lundi, 04 février 2019 14:12     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez