Yémen: la situation est "alarmante" dans la ville de Hodeida

Publié le : vendredi, 14 septembre 2018 16:32   Lu : 159 fois
Yémen: la situation est "alarmante" dans la ville de Hodeida

GENEVE - La situation dans la ville stratégique de Hodeida au Yémen où l'aide humanitaire a été "prise pour cible", est "alarmante", a alerté vendredi l'ONU.

"La situation de la sécurité à Hodeida est en train de se détériorer très rapidement, le conflit menaçant la continuité de l'assistance humanitaire", a déclaré un porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), Hervé Verhoosel, cité par l'AFP.

"Des travailleurs humanitaires, leurs infrastructures et des vivres ont été ciblés ces derniers jours", a-t-il affirmé, lors d'un point de presse à Genève.

Le porte-parole a notamment expliqué que des entrepôts du PAM, contenant de la nourriture pour assister quelque 19.200 personnes "très affamées", ont "été touchés" par un tir de mortier lancé par "un groupe armé non identifié", blessant un garde.

Par ailleurs, une "série d'incidents de sécurité" ont touché des silos conservant un quart des besoins mensuels en blé du PAM au Yémen, a-t-il expliqué.

Environ 46.000 tonnes de blé doivent arriver dans les 10 prochains jours à Hodeida, selon le PAM, mais leur acheminement pourrait être compromis si la situation continue à se détériorer.

"Ne ciblez pas nos entrepôts", a lancé le porte-parole du PAM. Ce Programme alimentaire a aidé 700.000 personnes parmi les 900.000 dans la région d'Hodeida, en août dernier.

De son côté, la Coordinatrice humanitaire de l'ONU pour le Yémen, Lise Grande a prévenu jeudi que la situation à Hodeïda, au Yémen, s'est considérablement détériorée ces derniers jours et les familles sont absolument terrifiées par les bombardements, les pilonnages et les frappes aériennes.

Depuis le début des conflits, à la mi-juin, les partenaires humanitaires ont fourni une aide d'urgence à 366.000 personnes dans le gouvernorat de Hodeïda, 116.000 personnes ont reçu des subventions en espèces et 152.000 ont reçu des fournitures d'urgence et des abris.

Début août, durant quatre jours de calme, les humanitaires ont vacciné 380.000 personnes contre le choléra.

Le Yémen est la pire crise humanitaire au monde. Vingt-deux millions de personnes, soit 75% de la population, ont besoin d'une forme d'assistance humanitaire et de protection, dont 8,4 millions qui ne savent pas d'où viendra leur prochain repas.

Les Nations Unies et ses partenaires ont demandé 3 milliards de dollars dans le cadre du Plan d'intervention humanitaire de 2018 pour soutenir des millions de personnes dans le besoin à travers le pays.

Yémen: la situation est "alarmante" dans la ville de Hodeida
  Publié le : vendredi, 14 septembre 2018 16:32     Catégorie : Monde     Lu : 159 foi (s)   Partagez