Köhler envisage d'adresser prochainement des invitations au Front Polisario et au Maroc pour la reprise des négociations

Publié le : dimanche, 12 août 2018 19:07   Lu : 950 fois
Köhler envisage d'adresser prochainement des invitations au Front Polisario et au Maroc pour la reprise des négociations
Photo APS Archives

ALGER - L'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies, Horst Köhler envisage d'adresser, probablement vers la fin septembre, des invitations aux deux parties au conflit du Sahara occidental (Front Polisario et Maroc), dans le cadre des efforts onusiens pour la relance des négociations directes, à même d'aboutir à un règlement permettant au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination, a affirmé dimanche le Coordonnateur du Front Polisario avec la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental (Minurso), M'hamed Kheddad.

Dans une déclaration à l'APS, M. Kheddad a indiqué que "le Conseil de sécurité onusien affiche une volonté claire de faire avancer le processus de règlement du conflit au Sahara occidental" qui perdure depuis plus de 40 ans, par la mise en place d'une feuille de route et l'envoi, dans les semaines à venir (éventuellement vers la fin septembre), d'invitations aux deux parties au conflit, à savoir le Front Polisario et le Maroc, pour les réunir, en octobre ou novembre, autour d'une même table et "reprendre le 5ème round des négociations directes suspendues depuis 2012".


Lire aussi: Le Polisario prêt à négocier avec le Maroc conformément à la résolution du Conseil de sécurité


L'ONU souhaiterait que les deux parties au conflit "fassent preuve de bonne volonté et adhèrent de manière effective au processus de règlement" avant la fin du délai de six mois fixé par le Conseil de sécurité à la MINURSO dont le mandat prendra fin le 31 octobre, les deux parties étant appelées à engager des négociations directes conformément à la résolution 2414 du Conseil de sécurité concernant l'impérative poursuite des "négociations directes de bonne foi et sans conditions préalables", pour permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination.

M. Kheddad n'a pas écarté la poursuite par le Maroc de ses "ses manœuvre et tergiversations", ajoutant que "la situation ne saurait perdurer et la paix ne sera jamais à la merci des atermoiements du Maroc".

"Le Front Polisario n'a eu de cesse d'afficher sa pleine disponibilité à coopérer avec l'émissaire onusien et reste prêt à adhérer aux négociations conformément aux résolutions du Conseil de sécurité" (Kheddad)

M. Köhler avait tenu, mercredi dernier, une réunion au Conseil de sécurité sur sa dernière tournée dans la région visant à relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc, à l'arrêt depuis 2012.


Lire aussi: Kohler juge "important" de progresser vers une solution garantissant l’autodétermination des Sahraouis


L'ancien président allemand devrait informer le Conseil de sécurité de "ses récentes activités" menées dans le cadre du processus onusien, précise l'agenda prévisionnel du Conseil de sécurité pour le mois d'août.

Il s'agit du deuxième briefing de Horst Köhler depuis sa nomination comme envoyé personnel du secrétaire général pour le Sahara occidental. Il intervient moins de deux mois après sa tournée dans la région où il a eu des discussions avec les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc et les deux pays observateurs, la Mauritanie et l'Algérie.

Köhler envisage d'adresser prochainement des invitations au Front Polisario et au Maroc pour la reprise des négociations
  Publié le : dimanche, 12 août 2018 19:07     Catégorie : Monde     Lu : 950 foi (s)   Partagez