Maroc/Hirak: le militant rifain Rabii el Ablak suspend momentanément sa grève de la faim

Publié le : mardi, 10 juillet 2018 14:48   Lu : 135 fois

RABAT - Le détenu rifain et militant du mouvement  Hirak, Rabii el Ablak, a décidé mardi de suspendre momentanément sa grève de la faim après 42 jours suite à la grave détérioration de son état de santé.

Un membre de la défense du journaliste-bloggeur, Asma Elouadie, a confirmé ce mardi sur sa page Facebook que ce dernier avait suspendu sa grève de la faim. 

La décision a été prise par le militant rifain suite à l’appel lancé par ses avocats, ainsi qu’aux v£ux de sa mère et de ses proches qui avaient exprimé leurs vives inquiétudes quant à la détérioration de son état de santé. 

L’avocat des militants du Hirak du Rif, Mohamed Aghannaj a confirmé, pour sa part, que Rabii el-Ablak a accepté de suspendre momentanément sa grève de la faim, après l’intervention insistante des membres de sa défense et des militants de la contestation rifaine.

Journaliste et bloggeur ayant travaillé pour un site électronique marocain, Rabii el Ablak fait partie des 53 détenus du mouvement Hirak du Rif, condamnés le 26 juin dernier par la chambre criminelle près la Cour d'appel de Casablanca à de lourdes peines allant jusqu'à 20 ans de prison ferme. 

A l’issue de ce procès, il avait écopé de 5 ans de prison ferme. Rejetant sa détention "arbitraire" et sa condamnation, il a décidé d'observer une grève de la faim et de ne pas faire appel. 

 Depuis son arrestation en 2017, Rabii Ablaq a mené plusieurs fois des grèves de la faim. La dernière a duré 42 jours. Il avait décidé d'arrêter de boire de l’eau et de consommer du sucre notamment après avoir été privé de communications téléphoniques avec sa famille depuis la prison d’Oukacha de Casablanca. 

"Il avait perdu beaucoup de son poids. Il est dans un état désastreux!", a assuré lundi le coordinateur du collectif des avocats du Hirak, interpellant les autorités marocaines à réagir rapidement pour le sauver de tout malheur. 

Abdellatif el Ablaq, frère du détenu, avait déjà alerté récemment sur la santé de Rabii qui avait été transféré en urgence à l’hôpital où il avait été admis dans le bloc de réanimation. 

"Sa vie est en réel danger, car son état de santé s'est détérioré rapidement", avait écrit son frère, sur sa page Facebook, précisant que "tout malheur qui arriverait à Rabii el Ablaq, ce sont les hommes politique ayant mené le pays à cela qui en seront les seuls responsables".  

Maroc/Hirak: le militant rifain Rabii el Ablak suspend momentanément sa grève de la faim
  Publié le : mardi, 10 juillet 2018 14:48     Catégorie : Monde     Lu : 135 foi (s)   Partagez