Créer de nouveaux mécanismes de résistance pacifique adaptés aux développements de la cause sahraouie

Publié le : mardi, 10 avril 2018 16:16   Lu : 0 fois
Créer de nouveaux mécanismes de résistance pacifique adaptés aux développements de la cause sahraouie
Photo APS

CHAHID EL HAFEDH (Camps des réfugiés sahraouis) - La commission sahraouie de soutien, de suivi et de solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis a appelé à la création de nouveaux mécanismes de résistance pacifique, adaptés aux derniers développements de la question sahraouie, à travers l'élaboration d'un plan national et international, valorisant la détermination du peuple sahraoui à arracher son indépendance et la disposition de l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) à poursuivre la lutte de libération.

La déclaration de la commission sahraouie est intervenue, lors d'une réunion tenue, lundi au siège du ministère des Affaires des Territoires occupés et de la diaspora, sous la présidence du membre du secrétariat général du Front Polisario, ministre du secteur, Bachir Mustapha Sayed, consacrée à l'examen de la situation des prisonniers sahraouis dans les geôles marocaines et de leurs familles.

La réunion coïncide avec le procès du groupe des étudiants sahraouis et "l'attaque violente" menée par les autorités marocaines dans les territoires occupés du Sahara Occidental, visant à faire croire à l'opinion publique nationale et internationale "d'un prétendu consensus sur la légitimité de son occupation du Sahara Occidental" et vient en réaction aux importants acquis de la cause sahraouie, obtenus au double plan régional et international, en vue d'exercer un chantage et tenter de déstabiliser la communauté internationale, à quelques jours de la prononciation du verdict, indique un communiqué de la commission diffusé par l'Agence de presse sahraouie (SPS).


Lire aussi: Kheddad: l'occupant marocain n'a d'autre choix que de se conformer à la légalité internationale


La commission a qualifié le procès prévu mardi de violation flagrante du droit international humanitaire (DIH), tout en condamnant  vigoureusement le procès inique du groupe des étudiants, qui ne respecte aucune règle juridique.

Ladite commission a réaffirmé son appui et son soutien à la résistance du groupe des étudiants, compagnons du chahid sahraoui El Ouali, appelant toutes les franges du peuple sahraoui à sortir aujourd'hui pour dénoncer le procès du groupe des étudiants sahraouis.

La commission a salué l'élan de solidarité de la communauté sahraouie à l'étranger "qui a adhéré, avec civilité, à la campagne de protestation, organisée devant les ambassades de l'occupant marocain dans les différents pays du monde".

La réunion a abordé également la dégradation de l'état de santé des prisonniers sahraouis, à travers des rapports détaillés sur leur situation dans les geôles notamment suite à la poursuite de leur grève de faim pendant un mois, outre les souffrances endurées par leurs familles.

Il a été également question de l'examen des voies à même de leur assurer un soutien et un accompagnement dans leur lutte et de faire entendre leur voix au monde entier.

La réunion a salué la résistance des détenus dans les prisons et de leurs familles face à l'occupation marocaine, au cœur de la capitale Rabat.


Lire aussi: Droit des peuples à la résistance: les participants arabes soulignent l'importance de soutenir la cause sahraouie


La commission a appelé les populations sahraouies dans les territoires occupés à faire face au chantage des autorités marocaines et à promouvoir les actions de solidarité.

Elle a exhorté la communauté internationale à ne pas céder aux subterfuges marocains et à respecter la légalité internationale et le droit international humanitaire.

La commission a salué l'unité du peuple sahraoui et sa détermination à arracher son indépendance et recouvrer la souveraineté de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) dans tous ses territoires, rendant hommage à l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) qui a exprimé sa disposition à poursuivre la lutte de libération.

Créer de nouveaux mécanismes de résistance pacifique adaptés aux développements de la cause sahraouie
  Publié le : mardi, 10 avril 2018 16:16     Catégorie : Monde     Lu : 0 foi (s)   Partagez