Accord pêche UE/Maroc : l’ONG américaine US Western Sahara Foundation salue la décision de la CJUE 

Publié le : samedi, 03 mars 2018 16:39   Lu : 32 fois

WASHINGTON- L’ONG américaine "US Western Sahara Foundation" a salué vendredi l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui a conclu que l’accord de pêche UE-Maroc n’est pas applicable au Sahara occidental, réaffirmant le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

"US Western Sahara Foundation salue la récente décision de la CJUE sur l'accord de pêche UE-Maroc. Une fois de plus, nous constatons les tribunaux confirmer ce que la Cour internationale de justice a statué en 1975 en rejetant la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental", a indiqué sa présidente Suzanne Scholte dans une déclaration transmise à l’APS.

Scholte a souligné que les Etats-Unis ne reconnaissaient pas la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, rappelant que ces territoires sahraouis occupés sont déjà exclus de l’accord de libre-échange liant son pays au Maroc depuis 2004.

"Conformément au droit international, l'Union africaine reconnaît le Sahara occidental comme un pays souverain et la CJUE a réaffirmé le 27 février que le Sahara occidental ne fait pas partie du Maroc", a souligné cette militante des droits de l’Homme.

Et d’ajouter que la CJUE "a déclaré illégal tout accord avec le Maroc sur les ressources du Sahara occidental et réaffirmé le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination".

Scholte a affirmé qu’il était "temps pour la communauté internationale de défendre la mise en £uvre du droit international" et d’arrêter la défiance du Maroc à l’égard de la communauté internationale.

"Nous regrettons que le gouvernement français, supposé défendre la liberté, l'égalité et la fraternité, continue d'être le principal pays responsable du comportement illégal du Maroc et de l'occupation et traitement brutaux du peuple sahraoui dans sa patrie, le Sahara occidental", a-t-elle dénoncé.

"Nous espérons que le gouvernement américain réaffirme et fasse avancer la mise en œuvre du droit du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination, rejoignant l'Union Africaine et toutes les nations qui croient en l'état de droit et le droit à l'autodétermination", a déclaré Scholte.

Et de conclure : "Il est grand temps qu'un référendum libre et équitable soit tenu tel que promis depuis longtemps par les Nations unies, autrement nous devrions exiger du Maroc de mettre fin à son occupation illégale du Sahara occidental et de permettre au peuple sahraoui de retourner en toute liberté dans son pays".

Accord pêche UE/Maroc : l’ONG américaine US Western Sahara Foundation salue la décision de la CJUE 
  Publié le : samedi, 03 mars 2018 16:39     Catégorie : Monde     Lu : 32 foi (s)   Partagez