Sahara Occidental: l'Algérie appelle au pourvoi d’une composante Droits de l’homme dans la MINURSO

Publié le : mercredi, 28 février 2018 17:40   Lu : 613 fois
Sahara Occidental: l'Algérie appelle au pourvoi d’une composante Droits de l’homme dans la MINURSO

GENEVE - L'Algérie a réitéré mercredi à Genève, lors de la 37ème session du Conseil des Droits de l’Homme, le pourvoi d’une "composante Droits de l’homme" dans la Mission des Nations unies pour le référendum du Sahara Occidental (MINURSO), tout en renouvelant son appel à l’envoi de missions régulières du bureau du Haut-commissaire dans le territoire occupé du Sahara Occidental.

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Noureddine Ayadi, qui dirige la délégation algérienne aux travaux de cette session, a indiqué que l'Algérie, "depuis plus de quatre décennies, n’a de cesse de rappeler la responsabilité historique des Nations Unies vis à vis de ce territoire et sa population", indiquant que "l’occupation par la force du Sahara occidental et la négation des droits fondamentaux du peuple de ce territoire non autonome, notamment son droit inaliénable à l’autodétermination, méritent l’attention pleine de notre Conseil".


Lire aussi: Sahara Occidental: appel à inclure la surveillance des droits de l’Homme dans le mandat de la MINURSO


"La MINURSO, comme le Bureau du Haut-commissaire se doivent de veiller au respect des droits de l’Homme dans ce territoire qui relève de la responsabilité des Nations Unies", a-t-il déclaré, ajoutant que cette exigence est d'autant plus opportune que les violations des droits de l'homme par le Maroc dans les territoires sahraouis occupés "sont quotidiennement relevées et documentées à travers les rapports des organisations internationales et des ONGs notamment Amnesty international et Human Rights Watch".

Il a relevé que "les défenseurs des droits de l'homme sont interdits d'accès dans les territoires occupés du Sahara occidental comme l'attestent les mesures prises régulièrement et plus récemment par les autorités marocaines".

La semaine dernière, "un défenseur sahraoui des droits de l'homme est mort dans une prison marocaine à la suite des sévices et de la torture qu'il a subie dans les différents lieux de détention", a-t-il dénoncé.


Lire aussi: "Il est temps pour que la MINURSO organise le référendum d'autodétermination du peuple sahraoui" (Ghali)


Sur la Palestine, le diplomate algérien a indiqué que "notre Conseil est saisi de la question palestinienne et lui consacre, à juste titre, un point spécifique de son ordre du jour", soulignant ainsi "la centralité de cette question dans l’agenda de notre organisation".

Il a, par ailleurs, appelé la communauté internationale à "s’inspirer, plus que jamais, de Nelson Mandela pour promouvoir un monde meilleur, un monde de tolérance, de paix, de solidarité et de respect mutuel".

"L’Afrique s’apprête cette année à commémorer le centenaire d’un grand défenseur des droits de l’homme de notre époque en Afrique et dans le monde, un homme qui a incarné les valeurs de pardon et de respect de la diversité dans le monde. Le Président Nelson Mandela, emblème de la lutte contre le racisme et les inégalités, a symbolisé l’engagement infaillible d’un homme pour la liberté de son peuple et pour la dignité humaine. Il était également la figure d’un idéal de vivre ensemble dans le cadre des valeurs universelles des droits de l’homme", dira-t-il.

Sahara Occidental: l'Algérie appelle au pourvoi d’une composante Droits de l’homme dans la MINURSO
  Publié le : mercredi, 28 février 2018 17:40     Catégorie : Monde     Lu : 613 foi (s)   Partagez