Proclamation de la RASD: référendum symbolique lors de la 2e journée commémorative

Publié le : lundi, 26 février 2018 16:26
Proclamation de la RASD: référendum symbolique lors de la 2e journée commémorative

SMARA (Camps des réfugiés) - Les festivités de la deuxième journée pour la célébration du 42e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), ont été marquées par un programme riche et varié, comprenant notamment l'organisation du Marathon du Sahara et d'un Référendum symbolique pour l’autodétermination du peuple sahraoui.

Le Référendum pour l’autodétermination a été organisé en marge de la Conférence internationale de solidarité avec le peuple sahraoui dans sa résistance pacifique.


Lire aussi: Anniversaire de la proclamation de la RASD: poursuite de la conférence internationale sur la résistance pacifique 


"Nous avons lancé cet appel au vote symbolique pour donner la possibilité au peuple sahraoui de revendiquer son droit inaliénable à l’autodétermination et rappeler l’existence réelle de la RASD", a déclaré Abdeslam Omar, président de l’Organisation internationale pour les détenus sahraouis, chargé de l’organisation du Référendum.

M. Abdeslam a précisé que l’organisation de ce Référendum qui marque les 134 années d’occupation exercée par l’Espagne puis le Maroc, coïncide avec les récentes positions et mesures prises par l’Union africaine (UA) mais aussi avec les décisions de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) qui stipulent que le Maroc est bel et bien un Etat occupant et que seul le peuple sahraoui peut décider de son propre avenir.

Plusieurs invités venus de plusieurs pays ont participé au scrutin symbolique notamment, des pays d’Europe, d'Amérique latine, dont les Etats unis, et d'Afrique. Ont pris également part à ce scrutin référendaire les organisateurs, les populations sahraouies et les représentants des médias.


Lire aussi: Les souffrances endurées par les Sahraouis imposent à la communauté internationale d’assumer sa responsabilité entière (Association)


"Cette urne est très symbolique et significative, elle représente les 134 années de souffrances du peuple sahraoui", a indiqué le chargé de l’organisation du Référendum.

M. Abdeslam a, à cette occasion, montré la nouvelle démarche qui devra être prise lors du prochain Référendum de ce genre, où un nouveau slogan appellera à "la libération du Sahara occidental afin de souligner que même l’urne pour le Référendum est détenue et que les Nations unies n’ont pas assumé leur responsabilité envers le peuple sahraoui"

"Il sera aussi question d'insister sur l’application des résolutions adoptées par l’ONU pour l’organisation d’un Référendum libre et juste", a annoncé le même responsable.

Concernant les listes d’inscription des électeurs sahraouis, M. Abdeslam a affirmé qu’il n’y avait plus de problèmes de listes après l’Accord de Houston en 1997 et la reprise de la campagne d’identification des électeurs sahraouis en 1999.


Lire aussi: Mise en garde contre les nouveaux procédés de liquidation physique des détenus sahraouis


"C’est une calomnie et des mensonges de la part du Maroc qui prétend que le problème réside dans l’élaboration des listes électorales", a soutenu M. Abdeslam.

Les résultats de ce scrutin sont attendus pour la soirée dans le camp des réfugiés à Smara, a-t-on annoncé.

M. Abdeslam prévoit une forte participation à ce référendum symbolique, en particulier parmi les délégations étrangères venus de loin et ayant accepté le partage de la souffrance avec les réfugiés sahraouis, en guise de soutien et de solidarité avec un peuple en lutte pour son indépendance.

Media

Proclamation de la RASD: référendum symbolique lors de la 2e journée commémorative
  Publié le : lundi, 26 février 2018 16:26     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez