Menu principal

Menu principal

La RASD appelle le Maroc à contribuer à la sécurité, à la paix et au développement de l'Afrique

Publié le : mardi, 06 février 2018 08:57   Lu : 273 fois
La RASD appelle le Maroc à contribuer à la sécurité, à la paix et au développement de l'Afrique
Photo APS

ALGER - Le gouvernement sahraoui a appelé le Maroc "à contribuer au resserrement des rangs des Africains et à l'instauration de la sécurité, de la paix et du développement en Afrique, au lieu de semer l'instabilité et la discorde dans le cadre d'agendas internationaux visant à affaiblir l'Afrique", exhortant l'ONU à intervenir en urgence pour amener le Maroc à se conformer à la légalité internationale afin de permettre au peuple sahraoui d'exercer ses droits inaliénables à la liberté et à l'indépendance.

Lors d'une conférence de presse animée lundi au siège de l'ambassade sahraouie à Alger, le chef de la diplomatie sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek a passé en revue les derniers développements de la question sahraouie, affirmant que "le gouvernement sahraoui estime que le Maroc doit se plier à la volonté des dirigeants africains, exprimée lors du 30e sommet de l'UA" (28 et 29 janvier à Addis Abeba), afin que "son adhésion ou comme l'appelle le souverain marocain Mohammed VI, "son retour à la famille institutionnelle", contribue au resserrement des rangs des Africains et à l'instauration de la sécurité, de paix et du développement du continent, au lieu de semer l'instabilité, la division et la désunion dans le cadre d'agendas internationaux visant à affaiblir l'Afrique et à empêcher l'UA d'occuper la place qui lui sied à l'échelle internationale".


Lire aussi: Règlement du conflit au Sahara Occidental: le Front Polisario se félicite des décisions du sommet africain


"La politique de désinformation et la négligence des décisions adoptées par le Maroc, depuis son adhésion à l'UA ne fera qu'accentuer son isolement et entrainera davantage de pauvreté et de frustration pour le peuple marocain qui "occupe la dernière place à l'échelle internationale en termes de développement humain".

M. Ould Salek a exhorté "les décideurs politiques marocains à prendre conscience que la politique d'occupation militaire des territoires d'autrui et la transformation du Maroc en Etat colonial, est un projet voué à l'échec et désastreux aussi bien pour l'Etat que pour le peuple marocains", car la communauté internationale "ne reconnaitra jamais la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental".

L'occupant marocain poursuit les violations des droits de l'Homme dans les territoires occupés de la République sahraouie et le pillage de ses richesses, en totale contradiction avec les décisions de l'Union africaine (UA) et de l'ONU", a-t-il dit, appelant les Nations Unies à "intervenir en urgence pour contraindre le Maroc à se conformer à la légalité internationale" en permettant au peuple sahraoui d'exercer ses droits indéfectibles et inaliénables à la liberté et à l'indépendance, en libérant tous les détenus politiques et en accordant à la mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental (MINURSO) ses pleines prérogatives y compris la surveillance des droits de l'Homme.


Lire aussi: Ould Salek: le Maroc doit mettre fin à son occupation de territoires d'un Etat membre de l'UA


Le gouvernement sahraoui a appelé, par le truchement de Ould Salek, les pays de l'UE à se conformer aux décisions de la légalité internationale, particulièrement la décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) portant annulation de tout accord avec l'occupant marocain qui prévoit le pillage des richesses de la République sahraouie, car s'assimilant à de la complicité et encouragement de l'agression et étant contraire aux exigences d'un partenariat sincère et fructueux avec l'UA qui entretient avec l'UE des relations de coopération basées sur le respect mutuel et les intérêts communs", a-t-il dit.

Le chef de la diplomatie sahraouie a réaffirmé la disposition "sincère" de l'Etat sahraoui à entamer des négociations directes avec le royaume du Maroc pour instaurer la paix entre les deux pays, conformément à la décision historique du 30ème sommet de l'UA.

Dernière modification le : mardi, 06 février 2018 11:13
La RASD appelle le Maroc à contribuer à la sécurité, à la paix et au développement de l'Afrique
  Publié le : mardi, 06 février 2018 08:57     Catégorie : Monde     Lu : 273 foi (s)   Partagez