Menu principal

Menu principal

Mohamed Assaf: ‘’nous ne renoncerons pas aux frontières de 1967’’

Publié le : vendredi, 02 février 2018 18:04   Lu : 145 fois
Mohamed Assaf: ‘’nous ne renoncerons pas aux frontières de 1967’’

 

ALGER - Le ministre palestinien de l'Information, Mohamed Assaf a affirmé, vendredi à Alger, que l'autorité palestinienne ne renoncera pas aux frontières de 1967, indiquant que les Etats Unis n'auront, à l'avenir, aucun rôle dans le processus de paix en dehors d'un mécanisme international multilatéral sous l'égide de l'ONU.

Lors d'une conférence de presse animée au siège de l'ambassade de Palestine à Alger, M. Assaf a déclaré que les Etats Unies adoptent, au quotidien, une nouvelle position, soulignant que ces positions ont pour véritable objectif d'exercer une pression sur l'autorité palestinienne et tenter de provoquer le peuple palestinien pour l'amener à renoncer à sa cause.

"Nous refusons toute pression. Si Washington cherche des concessions à travers cette démarche, elle échouera comme ce fut le cas par le passé, car nous ne renoncerons pas à l'instauration d'un Etat palestinien indépendant sur les frontières de 1967, avec pour capitale El-Qods Est", a-t-il martelé.


Lire aussi: Statut d'El Qods : Les ministres des AE déplorent la décision américaine


La décision du président américain Donald Trump de proclamer El Qods capitale d'Israël est "une tentative visant à saper la cause palestinienne, à faire sortir El Qods du cercle du conflit et à expulser les Palestiniens de cette ville Sainte", a-t-il soutenu, soulignant que cette décision "est rejetée et que le président américain doit la revoir".

"L’administration américaine est responsable de l'échec des pourparlers de paix, vu son parti pris pour Israël", a déclaré le ministre palestinien, ajoutant qu'"elle n'aura, à l'avenir, aucun rôle dans le processus de paix en dehors d'un mécanisme international multilatéral sous l'égide de l'ONU".

M. Assaf, qui considère que le dossier de la réconciliation palestinienne permettra de conforter l'unité nationale, appelle le mouvement Hamas à "faire prévaloir l'intérêt suprême du pays" à la lumière des derniers développements de la situation concernant El Qods.

Le ministre palestinien a également évoqué la stratégie de son pays pour la prochaine étape visant notamment à "renforcer la résilience palestinienne, activer la résistance et à réaliser la réconciliation nationale sur tous les plans".

Il a indiqué, à ce propos, que les visites effectuées par le Président palestinien, Mahmoud Abbas, en Chine et à Bruxelles et celles qui le conduiront en Russie et dans d'autres pays outre la demande de la qualité de membre à part entière au sein de l'ONU et de membre au sein d'organisations internationales ainsi que la demande de reconnaissance internationale de l'Etat de Palestine, sont autant de démarches qui s'inscrivent dans le cadre de la mobilisation du soutien international au rejet de la décision américaine concernant El-Qods et pour l'établissement d'un Etat palestinien indépendant selon les frontières de 1967.

M. Assaf a salué, en outre, la position internationale "honorable" rejetant la décision américaine concernant El-Qods.


Lire aussi: Algérie-Palestine: accord de coopération dans le domaine de la communication et des médias


Le ministre palestinien avait tenu ces déclarations lors d'une conférence de presse à l'issue de sa visite en Algérie à l'invitation du ministre de la Communication, Djamel Kaouane, dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de l'information. Plusieurs accords de coopération ont été signés au terme de cette visite que le responsable palestinien a qualifiée de "réussie".

Des accords bilatéraux ont été signés entre les deux ministères, les télévisions nationales des deux pays, la Radio algérienne et son homologue palestinienne et entre l'Agence d'informations nationale Algérie-presse-service (APS) et l'Agence de presse palestinienne (WAFA), des accords, a-t-il soutenu, qui consacrent la relation historique entre les deux pays.

Le ministre palestinien a affirmé que la priorité sera accordée aux  Algériens pour l'obtention d'informations à partir des territoires palestiniens occupés, précisant que ce sont les médias qui dévoilent les violations israéliennes contre le peuple palestinien, c'est pourquoi l'occupant israélien cible les journalistes palestiniens pour les empêcher de dénoncer sa politique hostile.

M. Assaf a salué les médias algériens et leurs efforts pour le triomphe de la cause palestinienne, une démarche qui traduit, a-t-il dit, "le soutien du gouvernement et du peuple algériens à la Palestine". Il a enfin dénoncé la position "sévère" de certains médias arabes à l'égard de la cause palestinienne, qui tend à "affaiblir l'unité arabe".

Mohamed Assaf: ‘’nous ne renoncerons pas aux frontières de 1967’’
  Publié le : vendredi, 02 février 2018 18:04     Catégorie : Monde     Lu : 145 foi (s)   Partagez