Sahara Occidental: la RASD satisfaite de l’appel de l'UA aux deux parties en conflit à entamer des discussions directes

Publié le : mercredi, 31 janvier 2018 17:55   Lu : 1 fois
Sahara Occidental: la RASD satisfaite de l’appel de l'UA aux deux parties en conflit à entamer des discussions directes
Photo APS

BIR LAHLOU (territoires occupées) - Le gouvernement sahraoui s'est félicité de la décision adoptée par le 30e sommet ordinaire de l'Union africaine (UA) tenu récemment à Addis Abeba appelant les deux Etats membres de l'organisation, la République sahraouie et le royaume du Maroc, à s'engager dans des pourparlers directs, sérieux et sans conditions préalables et à prendre les mesures nécessaires à l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara Occidental pour mettre un terme à leur conflit.

"La décision historique adoptée par les dirigeants africains exprime une forte volonté africaine de concrétiser les objectifs et principes de l'UA adoptés par le Maroc qui est désormais appelé à les respecter, étant le 55e membre de l'organisation continentale, a indiqué mercredi l'Agence de presse sahraouie (SPS) citant un communiqué du ministère sahraoui des Affaires étrangères.


Lire aussi: Négociations pour régler le conflit du Sahara occidental: à l'heure de la rigueur, le Maroc face à ses responsabilités


Si la démarche africaine "procède de la conviction des Etats de l'union que l'entente et la coexistence entre la RASD et le royaume du Maroc est possible voire nécessaire, les dirigeants africains considèrent que la plus grande contribution que le Maroc peut apporter à la paix et la sécurité dans le continent est de mettre fin à son occupation des parties du territoire de la République sahraouie et se conformer aux frontières internationalement reconnues".

Le gouvernement sahraoui s'est dit disposé à entamer des négociations directes avec le gouvernement marocain pour instaurer la paix entre les deux Etats voisins et membres de l'UA "sur la base des principes de cette dernière et des décisions et résolutions de la légalité internationale afférentes", selon le communiqué.


Lire aussi: Les pays africains appelés plus d’engagement et de volonté pour faire taire les armes sur le continent


 L'UA avait adopté par consensus, au terme de son 30e sommet lundi, son soutien à la relance du processus de négociations entre le Maroc et la République sahraouie en vue de parvenir à une solution durable qui soit conforme aux décisions et résolutions de l'Organisation de l’Unité africaine (OUA), de l’Union africaine (UA) et décisions des Nations unies.

La Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA a réitéré son appel aux deux Etats membres afin de s’engager "sans conditions préalables dans des pourparlers directs et sérieux, facilités par l'UA et l'ONU pour la tenue d’un référendum libre et juste pour l'autodétermination du peuple sahraoui.

Tout en réaffirmant sa disponibilité à réactiver le Comité des chefs d'Etat et de Gouvernement sur le Sahara occidental, la Conférence a lancé un appel en direction des deux parties pour coopérer pleinement avec le Haut Représentant de l'UA pour le Sahara Occidental, l'ancien Président du Mozambique, Joaquim A. Chissano, et l'Envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies, Horst Kohler.

Sahara Occidental: la RASD satisfaite de l’appel de l'UA aux deux parties en conflit à entamer des discussions directes
  Publié le : mercredi, 31 janvier 2018 17:55     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez