Syrie: en attendant le rendez-vous de Sotchi, l'armée poursuit son offensive pour libérer plus de territoires

Publié le : lundi, 08 janvier 2018 15:27   Lu : 620 fois
Syrie: en attendant le rendez-vous de Sotchi, l'armée poursuit son offensive pour libérer plus de territoires

ALGER- Les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés poursuivaient lundi leur offensive pour libérer les dernières localités du sud-est de la province d'Idleb des mains des groupes armés, au moment où les Syriens se penchaient sur les derniers préparatifs en vue de se réunir à Sotchi en Russie pour le Congrès du dialogue national syrien prévu les 29 et 30 janvier.

Cette offensive militaire intervient  après la victoire enregistrée par l'armée syrienne à Alep contre le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech), une victoire considérée comme un tournant dans le conflit meurtrier qui a fait plus de 340 000 morts et des milliers de réfugiés.

L'armée syrienne progressait en direction d'un aéroport militaire d'Idleb, après une offensive dans le nord-ouest du pays qui a permis de prendre le contrôle de dizaines de localités.


Lire aussi: L’armée syrienne libère une importante localité dans la province d’Idlib


Appuyé par l'aviation russe, l'armée syrienne mène depuis le 25 décembre une opération pour reconquérir le sud-est de la province d'Idleb, la seule à échapper entièrement à son contrôle.

"L'armée syrienne a pris le contrôle de la localité stratégiquement importante de Sinjar", outre cette localité, les troupes fidèles au gouvernement de Damas ont chassé les terroristes du Front al-Nosra de quatre villages situés à proximité, selon une source militaire syrienne.

Le village de Sinjar était considéré comme stratégiquement important, car il abritait l'un des bastions importants du Front al-Nosra, et qu'il est situé seulement à 15 kilomètres de la base aérienne militaire d'Abu al-Duhur.

Une autre source militaire sur le terrain avait indiqué que "les troupes gouvernementales avaient avancé dans la région et chassé les terroristes du Front al-Nosra de sept villages situés dans le sud-est de la province d'Idlib, à savoir Fahil, Jallas, Rasm Elabed, Mushayrifa Shamaliya, Rweideh, Umm Elkhalayel et Umm Erradjim".

Depuis le début de son opération, le gouvernement a reconquis 60 villages et localités, alors que les combats se concentraient dans le sud-est d'Idleb et le nord-est de la province voisine de Hama.

 

-La Russie s'apprête à accueillir le "Congrès du dialogue national" syrien-

 

Quelques semaines après les pourparlers de Genève, la Russie a proposé lors du 8e round des négociations tenue à Astana, au Kazakhstan, de relancer sa proposition de tenir le "Congrès du dialogue national" syrien les 29 et 30 janvier à Sotchi en Russie.

"Les pays-garants confirment leur intention de coopérer dans le but de réunir le Congrès du dialogue national syrien à Sotchi le 29 et 30 janvier avec la participation de l'ensemble de la société syrienne", ont indiqué les délégations russes, turques et iraniennes dans un communiqué commun.

Alors que le processus de Genève sous l'égide de l'ONU n'avance pas, Moscou espère capitaliser sur les avancées concrètes obtenues à Astana.

Avant Sotchi, la Russie, la Turquie et l'Iran comptent tenir dans la ville du sud de la Russie une réunion préparatoire les 19 et 20 janvier prochain, ont-ils indiqué.

Dans un communiqué séparé, l'émissaire de l'ONU pour la Syrie Staffan de Mistura, présent lui aussi à la réunion d'Astana, a insisté sur le fait que "toute initiative politique (devait) contribuer au processus politique sous l'égide de l'ONU à Genève et le soutenir".

Il a rappelé son intention de tenir de nouveaux pourparlers à Genève en janvier concentrés sur la rédaction d'une nouvelle Constitution et l'organisation d'élections.

Sue le terrain, des cas de violation du régime de cessation des hostilités par les groupes armés ont été constatés par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, notamment dans la province d'Idleb, dans les environs de Damas et dans les provinces d'Alep et de Lattaquié.

La Turquie, garant avec la Russie de l'accord national de cessez-le-feu en Syrie entré en vigueur le 30 décembre 2016, a également enregistré quatre violations du cessez-le-feu, selon le Centre.


Lire aussi: La Russie enregistre cinq violations du cessez-le-feu en Syrie en 24 heures


La plupart des tirs à armes légères ont été enregistrés dans des régions contrôlées par les terroristes du Front al-Nosra.

Un accord de cessez-le-feu a été signé dans la province de Homs ces dernières 24 heures, portant à 2 323 le nombre d'accords de ce type, selon la même source.

Last modified on lundi, 08 janvier 2018 18:34
Syrie: en attendant le rendez-vous de Sotchi, l'armée poursuit son offensive pour libérer plus de territoires
  Publié le : lundi, 08 janvier 2018 15:27     Catégorie : Monde     Lu : 620 foi (s)   Partagez