GCTF: activation du mécanisme du groupe de travail en charge de la construction des capacités en Afrique de l'ouest

Publié le : lundi, 23 octobre 2017 18:43   Lu : 10 fois

ALGER - La réunion plénière du groupe de travail du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur la région de l'Afrique de l'ouest, ouverte lundi à Alger à huis clos, marque le passage effectif du mécanisme du groupe de travail en charge de la construction des capacités dans la région du Sahel au "mécanisme du groupe de travail chargé de la construction des capacités en Afrique de l'ouest" à l'effet d'en faire une tribune d'échange d'expériences concernant les domaines prioritaires", notamment en ce qui a trait à la lutte contre le terrorisme et à l'extrémisme et leur généralisation à l'Afrique de l'ouest alors qu'elles se limitaient à la région du Sahel uniquement.

Le groupe de travail chargé de la construction des capacités dans la région d'Afrique de l'ouest qui tient sa première réunion lundi sous la coprésidence de l'Algérie et du Canada, tel qu'approuvé lors de la 8e réunion générale ministérielle qui s'est tenue le 20 septembre 2017, est "un groupe informel et apolitique qui permet d'ouvrir des débats entre les initiateurs de politiques expérimentés" pour poursuivre les efforts engagés, il y a quelques années, par le groupe de travail en charge de la construction des capacités dans la région du Sahel, selon les documents de la réunion.

La réunion d'Alger de deux jours constitue "une tribune pour l'échange d'expériences concernant les domaines prioritaires et la création d'un réseau pour la coopération régionale et internationale afin de bénéficier des opportunités de construction des capacités".

Des séances seront consacrées durant cette rencontre à l'identification des priorités du groupe de travail et son plan de prospective. Les participants s'attèleront à l'évaluation des efforts de coopération dans les cinq domaines prioritaires définis dans le plan d'action de 2017.

Il s'agit des questions liées aux "combattants et terroristes étrangers repentis", aux "systèmes législatifs et lois", à la "lutte contre le financement du terrorisme et à la sécurité aux frontières", à la "construction des capacités et à la formation" et aux "plans de travail nationaux pour la prévention et la lutte contre le terrorisme", selon les documents.

Le Forum mondial de lutte contre le terrorisme accorde la priorité à l'action en étroite collaboration avec l'ONU, les instances multilatérales et les autres instances internationales y afférentes de manière à garantir le soutien et la coordination avec la stratégie mondiale de l'ONU de lutte contre le terrorisme et le cadre de l'ONU de lutte contre le terrorisme.

 

Elargissement des résultats réalisés par le groupe de travail sur le Sahel à l'Afrique de l'Ouest

 

Avant le passage au mécanisme du Groupe de travail sur le renforcement des capacités en Afrique de l’Ouest, tel qu'approuvé lors de la 8ème réunion ministérielle tenue le 20 septembre 2017, le Groupe de travail sur le renforcement des capacités dans la région du Sahel a réalisé des résultats très positifs grâce à ses efforts visant à garantir que le plan  d'action réponde aux besoins de la région et soit capable d'affronter efficacement les menaces.

Sur cette base, l'Algérie et le Canada, en leur qualités de présidents du Groupe de travail sur le renforcement des capacités dans la région de l’Afrique de l’Ouest, comptent poursuivre le travail sur les questions importantes en se mobilisant au même titre que le  Groupe de travail sur le renforcement des capacités dans la région du Sahel, et du groupe dans le cadre de ce nouveau mécanisme représentant le Groupe de travail sur le renforcement des capacités dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Plusieurs questions seront à l'ordre du jour des travaux, en tête desquelles la question du retour des terroristes étrangers, une question qui constitue une source de préoccupation dans la région, les systèmes législatif et les lois, ainsi que la lutte contre le financement du terrorisme, le paiement des rançons et l'économie informelle. La question de la lutte contre le financement du terrorisme a été classée, priorité principale dans la région.

Les pays de la région du sahel et de l'Afrique de l'Ouest sont confrontés à d'autres défis liés à la circulation massive des personnes sur les frontières, ainsi la question de la sécurisation des frontières figure également parmi les priorités au regard de sa relation avec les activités terroristes et le trafic de drogue.

GCTF: activation du mécanisme du groupe de travail en charge de la construction des capacités en Afrique de l'ouest
  Publié le : lundi, 23 octobre 2017 18:43     Catégorie : Monde     Lu : 10 foi (s)   Partagez