Accueil des réfugiés au sein de l'UE: la CE se félicite des niveaux records atteints en juin

Publié le : mercredi, 26 juillet 2017 13:13   Lu : 1 fois
Accueil des réfugiés au sein de l'UE: la CE se félicite des niveaux records atteints en juin

BRUXELLES - La Commission européenne s'est félicitée mercredi des "niveaux records" de relocalisation de demandeurs d'asile au sein de l'UE, atteints au mois de juin, exhortant toutefois les Etats membres de l'Union à fournir des "efforts supplémentaires" pour accélérer les transferts au départ de l'Italie, confrontée à un afflux massif de  migrants.

Selon l'exécutif européen, les relocalisations ont "atteint des niveaux record au mois de juin" avec plus de 2.000 personnes relocalisées au départ de la Grèce et près de 1.000 au départ de l'Italie.

"Nous commençons, enfin, à voir de vrais signes de solidarité", s'est félicité le commissaire européen chargé de la migration, Dimitris Avramopoulos, lors d'une conférence de presse à Bruxelles, soulignant que presque tous les Etats membres font des offres de places et effectuent des transferts régulièrement.

Soutenant qu'il était "tout à fait réalisable" de relocaliser l'ensemble des personnes admissibles avant le mois de septembre, le commissaire Avramopoulos a jugé, cependant, "nécessaire" de fournir des efforts supplémentaires afin d'accélérer les transferts au départ de l'Italie, eu égard notamment à la situation actuelle en Méditerranée centrale.

"L'Italie, en particulier, subit une énorme pression, aussi j'appelle tous les Etats membres à intensifier encore leurs efforts en matière de relocalisation au départ de ce pays. L'UE ne laissera pas les pays ayant une frontière extérieure seuls face à cette situation", a-t-il ajouté.

Des données publiées par la Commission européenne montrent que le rythme des relocalisations a continué à progresser au cours des derniers mois, les transferts étant supérieurs à 1.000 chaque mois depuis novembre 2016 et un  nouveau record a été enregistré au mois de juin 2017 avec plus de 3.000 transferts.

Au total, ce sont 24.676 personnes qui ont été relocalisées au 24 juillet dont 16. 803 au départ de la Grèce et 7.873 au départ de l'Italie.

Le commissaire européen chargé de la migration a fait savoir, dans ce contexte, que plusieurs Etats membres sont en passe d'avoir satisfait à leurs obligations en matière de relocalisation, citant, à ce titre, Malte, la Lettonie ainsi que la Norvège, qui ont tous trois relocalisé le nombre total de personnes qui leur avait été attribué pour la Grèce, tandis que la Suède, qui n'a entamé les relocalisations qu'au mois de juin, a effectué près de 60 % des relocalisations qui lui incombaient.

Il s'est félicité également de l'augmentation annoncée des offres mensuelles de places par l'Espagne et de l'accélération annoncée du rythme des transferts par l'Allemagne.

Toutefois, la Commission européenne a décidé de lancer la deuxième étape des procédures d'infraction contre la République tchèque, la Hongrie et la Pologne qui rechignent à accueillir des réfugiés conformément au plan de  répartition de 160.000 demandeurs d'asile depuis l'Italie et la Grèce, mis en place par l'exécutif européen et adopté en septembre 2015.

Le Commissaire Avramopoulos a indiqué, à ce propos, que la Commission a envoyé des lettres de mise en demeure à ces trois pays, soulignant que les réponses fournies par ces derniers après le lancement de la première étape de la procédure d'infraction "n'ont pas été jugées satisfaisantes", étant donné qu'aucune n'indiquait que l'Etat membre concerné allait commencer à effectuer des relocalisations rapidement vers son territoire.

La Commission européen a relevé, par ailleurs, des "avancées globales" en matière de réinstallation, précisant que près de trois quarts (17.179) des 22. 504 réinstallations décidées en juillet 2015 ayant déjà été menées à bien.

Les réinstallations au titre de la déclaration UE-Turquie "augmentent de manière continue", selon l'exécutif européen qui précise que le nombre total de réinstallations effectuées en application de la déclaration s'élève désormais à 7.806.

La Commission européenne a indiqué, dans ce contexte, qu'il a lancé "un nouvel exercice d'offres de places" en vue de la réinstallation des personnes les plus vulnérables au départ de la Libye, de l'Egypte, du Niger, de l'Ethiopie et du Soudan tout en poursuivant les réinstallations depuis la Turquie.

Le Commissaire Avramopoulos a annoncé, par ailleurs, la reprise des négociations avec la Tunisie dès l'automne en vue de conclure un accord de réadmission.

Accueil des réfugiés au sein de l'UE: la CE se félicite des niveaux records atteints en juin
  Publié le : mercredi, 26 juillet 2017 13:13     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez