Menu principal

Menu principal

Le gouvernement sahraoui dénonce un projet de loi adopté par le Maroc sur la délimitation des eaux territoriales entre le Sahara occidental et les Iles Canaries

Publié le : vendredi, 07 juillet 2017 14:57   Lu : 308 fois
Le gouvernement sahraoui dénonce un projet de loi adopté par le Maroc sur la délimitation des eaux territoriales entre le Sahara occidental et les Iles Canaries

BIR LAHLOU (Territoires sahraouis) - Le gouvernement sahraoui et le Front Polisario ont dénoncé un projet de loi marocain visant à délimiter les eaux territoriales entre le Sahara occidental occupé et les Iles Canaries (Espagne), considérant le texte "nul et non avenu", a indiqué vendredi un communiqué du ministère sahraoui de l'Information.

"Une telle décision constitue une violation flagrante du droit international et du statut du Sahara occidental en tant que territoire non-autonome inscrit à l'ordre du jour du Comité des Nations-Unies chargé de la décolonisation et un mépris manifeste de l'arrêt de la Cour internationale de Justice de 1975 et de la décision de la Cour européenne de Justice de 2016 qui réaffirment que le Sahara occidental et le Maroc sont des territoires différents et séparés", a souligné le communiqué parvenu à l'APS.

"Cette décision sans effet politique ou juridique sur le plan international est une nouvelle fuite en avant qui cache mal les débours ainsi que la situation difficile que traverse actuellement le Maroc tant sur le plan intérieur que sur le plan africain international", a ajouté le même communiqué.

Selon les médias, le projet de loi, adopté jeudi par le gouvernement marocain, est un "décret" portant délimitation des eaux territoriales sahraouies en face des Iles Canaries (espagnoles).

Inscrit sur la liste onusienne des territoires non autonomes depuis 1963, le Sahara occidental, occupé par le Maroc depuis 1975, soutenu par la France, attend toujours la parachèvement du processus de décolonisation à travers l'organisation d'un référendum d'autodétermination, conformément aux terme de l'accord de cessez-le-feu signé en 1991 entre le Front Polisario et le Maroc.

Le gouvernement sahraoui dénonce un projet de loi adopté par le Maroc sur la délimitation des eaux territoriales entre le Sahara occidental et les Iles Canaries
  Publié le : vendredi, 07 juillet 2017 14:57     Catégorie : Monde     Lu : 308 foi (s)   Partagez