Le plan de paix pour l’autodétermination du Sahara occidental doit être mis en œuvre

Publié le : jeudi, 06 juillet 2017 15:59   Lu : 7 fois
Le plan de paix pour l’autodétermination du Sahara occidental doit être mis en œuvre
APS PHOTOS © 2017

MADRID - Le plan de paix pour l’autodétermination du Sahara occidental doit être mis en œuvre, a souligné le syndicat espagnol (commissions ouvrières) dans la résolution finale de son onzième congrès tenu début du mois à Madrid.

Après plus de quarante ans, le processus de décolonisation du Sahara occidental n’est pas encore résolu en dépit des résolutions de l’ONU, souligne ce syndicat, l’un des plus importants avec l’Union générale des travailleurs en Espagne, dans sa résolution qui estime que l’organisation des Nations unies, le Conseil de sécurité et le secrétariat général de l’ONU devraient mettre en œuvre le plan de paix pour l’autodétermination du Sahara occidental.

Les citoyens sahraouis dans les territoires occupés subissent au quotidien la répression des autorités marocaines ainsi que la persécution de ceux qui cherchent à défendre pacifiquement la liberté et l’indépendance du peuple sahraoui, relève-t-on dans la résolution de ce syndicat qui dénonce également les jugements arbitraires ainsi que les violations systématiques des droits de l’homme.

Par ailleurs, le congrès fédéral des commissions ouvrières demande à l’Union européenne (UE) de se conformer à l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) relatif à l’accord commercial liant le Maroc et l’UE et qui exclut l’exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental.

D’autre part, le Conseil municipal de la ville de Valladolid vient d’approuver une motion dans laquelle il a exhorté au respect du droit international et européen au sujet du conflit du Sahara occidental notamment par le biais de la tenue d’un référendum d’autodétermination qui permettra aux Sahraouis de décider librement et démocratiquement de leur avenir.

Les groupes politiques constituant ce conseil ont également été unanimes à souligner l’importance de respecter la décision de la Cour européenne de justice qui a clairement stipulé que le Sahara occidental est un territoire qui ne fait pas partie du Maroc, que ce dernier n’a aucune souveraineté sur lui et par conséquent, l’accord commercial entre le Maroc et l’UE ne concerne pas les ressources naturelles du Sahara occidental.

Le plan de paix pour l’autodétermination du Sahara occidental doit être mis en œuvre
  Publié le : jeudi, 06 juillet 2017 15:59     Catégorie : Monde     Lu : 7 foi (s)   Partagez