Espagne: une trentaine de personnes proteste au port de Palma contre le déchargement du sable sahraoui

Publié le : mercredi, 24 mai 2017 17:25   Lu : 13 fois
Espagne: une trentaine de personnes proteste au port de Palma contre le déchargement du sable sahraoui

Madrid - Des dizaines de personnes se sont rassemblées mercredi au port de Palma (Espagne) pour protester contre le déchargement du sable du Sahara occidental occupé, transporté par le navire Southwester, suite à l’appel de l’association Baléare amie avec le peuple sahraoui.

Cette association informée du transport de quelques 35.000 tonnes de sable en provenance du Sahara occidental occupé avait tiré la sonnette d’alarme en dénonçant "le pillage systématique  des ressources naturelles du Sahara  occupé", estimant que cette exportation est "illégale et non conforme au droit international et européen".

La présidente de cette association, Catalina Rossell, avait déposé mardi une plainte auprès de la garde civile dans laquelle elle a rappelé que "tout commerce avec le Maroc relatif aux ressources du Sahara occidental est illégal".

De nombreuses personnalités politiques ont pris part à ce rassemblement de protestation dont notamment le député du parti compromis de Valence Joan Baldovi , le conseiller de l’environnement au gouvernement Baléare, Vicenc Vidal et la présidente de l’intergroupe pour la paix et dans le Sahara au parlement Baléare, Conxa Obrador, rapporte la presse espagnole.

Le gouvernement Baléare ainsi que l’Intergroupe "Paix et liberté" pour le peuple sahraoui au Parlement, qui comprend tous les groupes politiques ont affiché mardi leur opposition à l’arrivée du bateau au port de Palma avec à son bord 35 milles tonnes de sable sahraoui en condamnant le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental.

"Ensemble, nous montrons notre soutien à l'Association des Amis du peuple sahraoui, et à la cause qu’elle défend", a déclaré le conseiller de l'Environnement, Vicens Vidal, alors que la présidente de l'Intergroupe pour la paix et la liberté au Sahara au parlement Baléare, Conxa Obrador, a demandé aux autorités de faire respecter la loi en faisant référence à l'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne qui a conclu que les accords commerciaux entre l’union européenne et le Maroc ne s’appliquent pas au territoire du Sahara occidental.

L’association Baléare amie avec le peuple sahraoui avait dénoncé dimanche le pillage en toute impunité des ressources naturelles du Sahara occidental et la violation flagrante du droit international et européen. 

A ce titre, plusieurs hommes politiques de différents partis ont adhéré à l'appel de l'association baléare amie avec le peuple sahraoui en dénonçant le pillage des ressources naturelles sahraouis et ont par ailleurs demandé le respect de l’arrêt du 16 décembre dernier de la CJUE qui exclut le territoire sahraoui de toute transaction commerciale européenne avec le Maroc.

Espagne: une trentaine de personnes proteste au port de Palma contre le déchargement du sable sahraoui
  Publié le : mercredi, 24 mai 2017 17:25     Catégorie : Monde     Lu : 13 foi (s)   Partagez