Réélection de Rohani: réactions de soutien à la politique d'ouverture de  l'Iran

Publié le : dimanche, 21 mai 2017 13:31   Lu : 6 fois
Réélection de Rohani: réactions de soutien à la politique d'ouverture de  l'Iran
APS PHOTOS © 2017

ALGER- La réélection du président sortant Hassan  Rohani, dès le premier tour avec 57% des voix a suscité moult réactions de  soutien de par le monde à la politique d'ouverture de l'Iran.

En le félicitant, l'Union européenne a d'ailleurs encouragé le chef de  l'Etat iranien réélu à poursuivre sa politique d'ouverture. "L'UE est prête  à continuer à travailler pour la pleine mise en oeuvre" de l'accord  nucléaire, "la paix régionale et la satisfaction des attentes" des  Iraniens, a insisté la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Six mois après la conclusion d'un accord historique sur le nucléaire entre  l'Iran et les grandes puissances, l'UE avait levé en janvier 2016 ses  sanctions économiques et individuelles imposées à l'Iran en raison de ses  activités nucléaires controversées.

L'UE a participé aux négociations avec Téhéran qui ont permis d'aboutir à  l'accord de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien, mais la levée  des sanctions européennes et américaines qui paralysaient l'économie  iranienne n'a pas produit les effets escomptés.

Abondant dans le même sens, le président russe Vladimir Poutine a, à son  tour, félicité samedi son homologue iranien Hassan Rohani pour sa  réélection, se disant confiant de voir Moscou et Téhéran continuer à  travailler au "maintien de la stabilité et de la sécurité au Moyen-Orient  et dans le monde".

M. Poutine a dans son message, "confirmé être disposé à poursuivre le  développement du partenariat russo-iranien pour l'agenda bilatéral aussi  bien qu'international".

La rencontre de mars dernier entre MM. Poutine et Rohani avait surtout  concerné les relations économiques florissantes entre la Russie et l'Iran  dans l'énergie et l'industrie. Pour illustrer l'entente entre les deux  pays, la construction par la Russie de la centrale nucléaire de Bouchehr, en Iran ainsi que la construction de neuf autres réacteurs dans les années  à venir. Moscou a par ailleurs fourni à Téhéran en 2016 le système de  défense antiaérienne S-300.

Le président syrien Bachar al-Assad a lui aussi été l'un des prémiers  chefs d'Etat à féliciter Rohani pour sa réélection dès le premier tour et  promis de poursuivre la "coopération" avec Téhéran, "en vue de renforcer la  sécurité et la stabilité des deux pays, de la région et du monde"  Le président libanais, Michel Aoun a pour sa part souhaité à son  homologue iranien toute la réussite pour son nouveau mandat, l'assurant que  "le monde s'attends à la poursuite de la politique d'ouverture et de  dialogue dans le but de protéger la région des dangers qui la guetent".

Le chef du gouvernement afghan, Abdellah Abdellah, a au nom des membres de  son cabinet et du peuple afghan, félicité le président Rohani pour sa  réélection, tout en rappelant les liens historiques des deux pays voisins  "qui vont en s'améliorant depuis le début de son premier mandat".

La France par la voix de son président fraîchement élu, Emmanuel Macron  a, à son tour, salué via un communiqué, la réélection du président iranien,  tout en soulignant que son pays resterait "vigilant" sur "la stricte mise  en oeuvre" par Téhéran de l'accord sur le nucléaire.

 

"La réélection du président Rohani renforce l'espoir que son gouvernement  applique rigoureusement l'accord historique du 14 juillet 2015, qui a  permis de régler par la diplomatie le différend nucléaire et d'engager une  nouvelle étape entre l'Iran et la communauté internationale".

Réélection de Rohani: réactions de soutien à la politique d'ouverture de  l'Iran
  Publié le : dimanche, 21 mai 2017 13:31     Catégorie : Monde     Lu : 6 foi (s)   Partagez