Le groupe socialiste au sénat espagnol s’engage à promouvoir diverses mesures sociales et politiques en faveur du peuple sahraoui

Publié le : jeudi, 11 mai 2017 17:39   Lu : 3 fois

Madrid - Le groupe socialiste au sénat espagnol s’est engagé à travailler sur une série de mesures sociales et politiques en faveur du peuple sahraoui présentées par des membres de la délégation sahraouie en Espagne lors d’une réunion tenue au siège du sénat, a rapporté l’agence Europa presse jeudi.

Les sénateurs Juan Andrés, Tovar Nemesio de Lara et Laura Berja se sont engagés ainsi, ajoute la même source à "élaborer un plan de travail détaillé pour promouvoir des mesures sociales et politiques".

Les deux délégations ont par ailleurs, convenu de l'importance d'étendre le mandat de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO) à la protection des droits de l'Homme contre les diverses formes de violation contre les citoyens sahraouis dans les territoires occupés par le Maroc.

Elles ont en outre, souligne la même source, discuté de "la nécessité pour les organismes internationaux d’assurer la protection des ressources naturelles des territoires occupés et l'urgence de mettre fin à l'occupation marocaine". Les deux délégations ont également appelé l'ONU à respecter ses propres engagements pour parvenir à une solution juste à ce conflit.

Par ailleurs, la délégation des socialistes dans le sénat espagnol et les représentants de la délégation sahraouie ont souligné "la nécessité urgente d'accroître l'aide humanitaire aux camps de réfugiés sahraouis", demandant aux organisations internationales, "la mise en œuvre immédiate de programmes d'alimentation en faveur des réfugiés sahraouis".

Concernant les territoires sahraouis occupées, les deux délégations, précise la même source, "étaient d’accord sur la nécessité de mobiliser et d’envoyer le maximum de délégations politiques, parlementaires, d’associations, d’avocats ,de syndicats, de représentants d’ONG pour briser l’embargo imposée sur ces zones ou les violations des droits de l’Hommes sont systématiquement violées et d’ailleurs, dénoncées à plusieurs reprises, par les diverses organisations internationales de défense des droits de l’homme".

Par ailleurs, Une délégation de députés membres de l’intergroupe paix et solidarité avec le Sahara occidental du parlement Baléare composée de représentants de chaque groupe politique a ,après un voyage effectué récemment aux camps des réfugiés sahraouis, mis en exergue la responsabilité de l’Espagne dans ce conflit qui dure depuis plus de 41 ans et qui a forcé toute une population à s’exiler.

Dans ce sens, la députée Conxa Obrador a rappelé devant le parlement la cession illégale du territoire sahraoui par le gouvernement espagnol au Maroc tout en affirmant que "le gouvernement espagnol n’a pas de justifications pour ne pas être à l’écoute des revendications du peuple sahraoui". La député a enfin réaffirmé que l’intergroupe solidaire avec le peuple sahraoui auquel elle appartient continuera à développer des initiatives en faveur du peuple sahraoui et à maintenir les contacts avec les représentants des institutions locales et internationales dans les camps sahraouis et également de faire le suivi des projets que l’association des amis du peuple sahraoui aux iles Baléares développent  dans les camps afin d’aider cette population à surmonter ses difficultés liées à l’occupation de son territoire.

Le groupe socialiste au sénat espagnol s’engage à promouvoir diverses mesures sociales et politiques en faveur du peuple sahraoui
  Publié le : jeudi, 11 mai 2017 17:39     Catégorie : Monde     Lu : 3 foi (s)   Partagez