Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

24/03/2017 07:15

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»MONDE»L’UE s’inquiète de la situation des Palestiniens qui ne cesse de s’aggraver
mardi, 14 février 2017 19:26

L’UE s’inquiète de la situation des Palestiniens qui ne cesse de s’aggraver

PARIS - L’Union européenne (UE) s’inquiète de la situation politique, économique et sociale des Palestiniens qui "ne cesse de s’aggraver", indique un rapport confidentiel que Médiapart a publié mardi.

"L’expansion des colonies et l’exclusion politique, économique, sociale des Palestiniens, qui ne cesse de s’aggraver, ont un impact négatif" sur la situation à al-Qods, précise la note confidentiel des consuls européens dans cette ville sacrée, soulignant que la polarisation et la violence croissante dans la ville "menacent de plus en plus la viabilité de la solution à deux Etats".

La communauté internationale, réunie à Paris en janvier dans le cadre de la conférence internationale sur la paix au Proche-Orient, avait réaffirmé son attachement à la solution à deux Etats dans le conflit israélo-palestinien.

Dans une déclaration conjointe, rendue publique à l’issue des travaux de la conférence, à laquelle ni les Palestiniens ni les Israéliens n’étaient présents, les représentants de 70 Etat et organisations avaient réaffirmé leur attachement à la solution à deux Etats dans le conflit israélo-palestinien, avertissant qu'ils ne reconnaîtront pas les mesures "unilatérales" qui pourraient être prises par l'une ou l'autre partie du conflit et que toute résolution du conflit "devait se baser sur les frontières de 1967 et les grandes résolutions des Nations unies".

Dans leur rapport, récemment transmis au Comité politique et de sécurité du Service européen d’action extérieure (le ministère des affaires étrangères de l’Europe), les consuls européens préviennent que le niveau des tensions "risque de s’élever encore en 2017", avec le cinquantième anniversaire de l’annexion par l'occupant israélien de la ville.

Ils signalent qu’au moins 70 000 Palestiniens résidant à al-Qods-Est vivent dans des zones rejetées en Cisjordanie et donc doivent franchir un check-point israélien pour se rendre à leur travail ou avoir accès aux services (santé, éducation).

Pour les Palestiniens qui n’ont pas de permis de résidence à al-Qods-Est, c’est-à-dire ceux de Cisjordanie, explique le document européen, la vie est "encore plus compliquée". Ils doivent disposer d’un permis, "très difficile" à obtenir car soumis à une multitude de conditions et ne sont pas autorisés à entrer à al-Qods en voiture et à y passer la nuit.

Pour les 316 000 Palestiniens d’al-Qods-Est, représentant environ 37% de la population de la ville, la part du budget municipal affecté à leurs quartiers "ne dépasse pas 10 %", ce qui engendre un manque criant de classes dans les écoles, de services d’urgence médicale, de bureaux de poste, de véhicules et de personnels pour la collecte des ordures.

"En raison de son isolement et du système strict des permis israéliens, la ville a largement cessé d’être un centre économique et commercial", indique le rapport qui met en relief que "les infrastructures qui contribuent à la politique de colonisation sont de plus en plus perçues par les Palestiniens comme des instrument de l’occupation".

En rappelant dans leur document que pour l’UE, "les colonies sont illégales au regard du droit international et constituent un obstacle à la solution à deux Etats et à la paix", les consuls ont indiqué que "la planification urbaine de la municipalité d’(al-Qods) reste une source d’inquiétude pour l’UE", expliquant qu’elle empêche le développement urbain palestinien en instaurant des restrictions et des interdictions aux activités de construction.

Lu: 297 fois
banner-aps