Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine

Publié le : dimanche, 27 septembre 2020 18:45   Lu : 1195 fois
Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine

BIR LAHLOU (Territoires sahraouis libérés) - Le Front Polisario et le Gouvernement sahraoui ont mis en garde contre la stratégie d'escalade marocaine qui menace la sécurité et la stabilité dans la région, appelant le Conseil de sécurité à réagir clairement face à cette grave manœuvre qui met en péril le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Le Front Polisario et le Gouvernement sahraoui "alertent la communauté internationale, l'ONU et la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) sur la dangereuse stratégie d'escalade de l'occupation marocaine qui menace la sécurité et la stabilité dans la région", appelant le Conseil de sécurité à "réagir clairement face à cette grave manœuvre qui met en péril le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance", précise un communiqué publié dimanche par le ministère sahraoui de l'Information.

Mettant en garde contre "les provocations et les manœuvres marocaines vouées à l'échec", le Front Polisario et le Gouvernement sahraoui rappellent que "chaque fois que la question sahraouie est sur la table du Conseil de sécurité ou devant l'ONU, comme c'est le cas actuellement, le régime marocain accélère son escalade et tente de faire passer ses plans hostiles en avançant de faux prétextes", ajoute le communiqué.


Lire aussi: Ghali : les Sahraouis déterminés à défendre leurs droits légitimes


Le Conseil de sécurité examinera en octobre prochain la question du Sahara occidental au moment où les positions des Etats et de gouvernements en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination se succèdent à la tribune de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le Front Polisario et le Gouvernement sahraoui appellent, par ailleurs, les citoyens sahraouis à la vigilance, à la mobilisation derrière le front populaire et au resserrement des rangs afin de déjouer les machinations de l'occupation marocaine, en référence à la vaste campagne marocaine visant à "imputer de fausses accusations au Front Polisario et aux autorités sahraouies dans une tentative désespérée d'influencer l'opinion publique locale et internationale".

 

Brèche d'El-Guerguerat: une violation du cessez-le-feu

 

Par ailleurs, le communiqué précise que "cette campagne frénétique démontre les intentions agressives du Maroc visant à entraîner toute la région dans une escalade vers l'inconnu, en raison de la sortie des civils sahraouis en protestation pacifique contre le passage illégal d’El Guergarat", a-t-il souligné, estimant que cette brèche constitue une violation du cessez-le-feu, signé en 1991 entre les deux parties au conflit (le Front Polisario et le Maroc).

Le Maroc à travers cette campagne, essaie sans aucune ambiguïté, d'entraîner toute la région dans une escalade vers l'inconnu, afin de maintenir son occupation illégale du Sahara Occidental, piller ses richesses et empêcher son peuple d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance, a ajouté la même source.


Lire aussi: Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région


Il a également noté que le Maroc tente de détourner "l'attention de l’opinion publique sur la réalité des problèmes politiques, sociaux et économique internes", soulignant que ces démarches "ne lui éviteront pas son sort, à savoir le départ définitif du Sahara Occidental".

Dans un communiqué précédent, le Front Polisario avait appelé les Nations Unies et la Minurso à assumer leur responsabilité dans la protection de la sécurité des citoyens sahraouis dans la région de Guerguerat face à "tout possible acte d'intimidation" de la part des forces de l'occupant marocain.

Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine
  Publié le : dimanche, 27 septembre 2020 18:45     Catégorie : Monde     Lu : 1195 foi (s)   Partagez