75 ans du bombardement de Nagasaki: la menace nucléaire en augmentation

Publié le : lundi, 10 août 2020 09:57   Lu : 2 fois
75 ans du bombardement de Nagasaki: la menace nucléaire en augmentation

NEW YORK (Nations unies) - Soixante-quinze (75) ans après le bombardement de la ville japonaise Nagasaki par une bombe atomique, la menace nucléaire est à nouveau en augmentation, a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Antanio Guterres.

L'exemple des survivants de Nagasaki "devrait fournir au monde une motivation quotidienne pour éliminer toutes les armes nucléaires.

Malheureusement, trois quarts de siècle après que cette ville a été incinérée par une bombe atomique, la menace nucléaire est à nouveau en augmentation", a déclaré Guterres lors de la commémoration du 75e anniversaire du bombardement de Nagasaki (9 août 1945).

Dans ses remarques lors de la cérémonie de commémoration de la paix, le chef des Nations Unies a salué Nagasaki comme "un véritable exemple de résilience, de redressement et de réconciliation".

"Les citoyens de Nagasaki ne sont pas définis par le bombardement atomique, mais ils sont déterminés à faire en sorte qu'une telle catastrophe ne se produise jamais dans une autre ville ou chez un autre peuple ", a-t-il déclaré, ajoutant que la communauté internationale reste reconnaissante de ce dévouement à la réalisation d'un monde sans armes nucléaires.

Il a expliqué qu'"alors que les armes nucléaires sont modernisées pour devenir plus furtives, plus précises, plus rapides et plus dangereuses, les relations entre les Etats dotés d'armes nucléaires sont précaires - définies par la méfiance, le manque de transparence et le manque de dialogue".


Lire aussi: L’Algérie engagée sur la voie de la Non-prolifération des Armes nucléaires


"Les sabres nucléaires sont secoués, avec une rhétorique belliqueuse jamais vue depuis la guerre froide", a-t-il fait valoir.

En outre, les progrès historiques en matière de désarmement nucléaire sont menacés, car le réseau d'instruments et d'accords visant à réduire le danger des armes nucléaires et à les éliminer s'effondre, a-t-il ajouté.

"Cette tendance alarmante doit être inversée", a-t-il insisté.Appelant la communauté internationale à revenir à l'idée qu'une guerre nucléaire ne peut pas être gagnée et ne doit jamais être menée, Guterres a souligné qu'il est urgent de mettre fin à l'érosion de l'ordre nucléaire.

"Nous devons profiter de la dixième conférence d'examen du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) pour relancer nos efforts communs. Nous devons continuer à maintenir la norme contre les essais nucléaires. Et nous devons protéger et renforcer davantage le régime international de désarmement nucléaire", a déclaré le secrétaire général, qui attend avec impatience l'entrée en vigueur du traité sur l'interdiction des armes nucléaires, nouvel élément "important".

En conclusion de son discours de dimanche, le Secrétaire général a promis que les Nations Unies porteront le message des courageux "hibakusha" (mot qui désigne généralement les victimes des bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945) afin que le monde entier puisse voir le visage humain de la froide logique de la stratégie nucléaire.

75 ans du bombardement de Nagasaki: la menace nucléaire en augmentation
  Publié le : lundi, 10 août 2020 09:57     Catégorie : Monde     Lu : 2 foi (s)   Partagez