Consulat du Liberia dans la ville occupée de Dakhla, une violation de l'acte de l'UA

Publié le : vendredi, 13 mars 2020 19:05   Lu : 309 fois
Consulat du Liberia dans la ville occupée de Dakhla, une violation de l'acte de l'UA

ALGER- Le représentant du Front Polisario en Europe et à l'Union européenne, Oubi Bouchraya, a dénoncé, vendredi, l'ouverture par le Liberia d'un "consulat général" dans la ville occupée de Dakhla au Sahara occidental, estimant que cette démarche qui constitue une violation flagrante de l'acte constitutif de l'Union africaine (UA), n'entamera aucunement  la détermination et la volonté des Sahraouis à poursuivre la lutte jusqu'à atteindre l'objectif de l'indépendance.

Dans une déclaration à l'APS, M. Oubi Bouchraya a affirmé que "cette décision, en contradiction avec les clauses de l'acte constitutif de l'Union africaine (UA) et bénéficiant du soutien et du financement du Maroc, a pour objectif d'exploiter le vide et le blocage actuel du processus de règlement du conflit au Sahara Occidental, afin d'impliquer le plus grand nombre possible de pays dans un jeu trouble visant à défier la communauté internationale et à faire fi des décisions onusiennes".

"Un tel acte, à l'instar de ceux l'ayant précédés, ne changera rien à la nature du conflit, ni au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance", a insisté le membre  du secrétariat général du Front Polisario.

"Le plus important est que cet acte n'entamera aucunement la détermination et la volonté des Sahraouis à poursuivre la lutte jusqu'à atteindre l'objectif de l'indépendance et le parachèvement de la souveraineté sur l'ensemble du territoire national", a ajouté le responsable sahraoui.

Avec la poursuite des violations marocaines de l'acte constitutif de l'UA et "l'implication de pays africains une telle démarche", M. Oubi Bouchraya a dit que la direction sahraouie "prendra toutes les mesures au sein et en dehors de l'UA en vue de contraindre ces pays à renoncer à ces consulats fantômes sans ressortissants, ni procédures administratives, dont le seul objectif serait de conférer la légitimité à l'occupation militaire marocaine barbare du Sahara Occidental".

"Ces Etats dont le Maroc doivent comprendre que l'acte constitutif de l'UA implique le respect à la lettre de ses clauses", dénonçant les tentatives marocaines d'impliquer des pays africains dans des plans dangereux de cette ampleur", qui, a-t-il soutenu, "ne servent que l'agenda des ennemis de l'Afrique".

Consulat du Liberia dans la ville occupée de Dakhla, une violation de l'acte de l'UA
  Publié le : vendredi, 13 mars 2020 19:05     Catégorie : Monde     Lu : 309 foi (s)   Partagez