Sommet sur la Libye: le CPS propose trois actions concrètes pour sortir de la crise

Publié le : dimanche, 09 février 2020 09:33   Lu : 24 fois
Sommet sur la Libye: le CPS propose trois actions concrètes pour sortir de la crise

ADDIS ABEBA - Le Conseil de la paix et la sécurité (CPS) de l’Union africaine, réuni samedi en sommet à Addis Abeba, a proposé trois actions concrètes aux fins d’examen immédiat pour juguler la crise en Libye.

La première action porte su le déploiement d’une mission d’observateurs militaires africains pour surveiller le cessez-le-feu et établir le contact avec les parties libyennes dès que l’accord de cessation des hostilités est signé, confient à l’APS des sources proches de la réunion.

L’envoi de cette mission sera précédé  d'un pré-déploiement qui sera assuré par une mission conjointe dévaluation UA-ONU.


Lire aussi: Sommet de l'UA: faire taire les armes pour une Afrique prospère et développée


La deuxième action porte sur la création d’un groupe de contact au niveau du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye pour surveiller les développements de manière régulière. Ce groupe devrait aussi agir comme bras opérationnel du Comité de haut niveau.

Enfin, le CPS devrait lancer un appel au Conseil de sécurité pour appliquer les sanctions prévues en cas de violation de l’embargo sur les armes.

Peu avant cette réunion, le secrétaire général de l’ONU, présent à Addis Abeba pour le sommet de l’UA a accusé des pays, sans les nommer, d’être responsables directes du chaos en Libye, jugeant " scandaleux " la poursuite des violations de l’embargo.


Lire aussi: Terrorisme au Sahel: Chergui déplore l’insuffisance de la mobilisation internationale


Selon les mêmes sources, le chef du CPS, Smail Chergui a fait une présentation exhaustive de la situation au Sahel et en Libye qui a contenu trois actions concrètes pour la Libye et quatre autres pour le Sahel.

Ces propositions seront débattues par les dirigeants africains au sommet de l’UA prévu dimanche et lundi à Addis Abeba.

Pour du Sahel, il a été réitéré l’attachement de l’Union africaine à l’intégrité territoriale des pays de la région et au rétablissement effectif du contrôle gouvernemental.

Il est aussi question de revitaliser tous les mécanismes existants, y compris le processus de Nouakchott et le CEMOC, de réitérer la demande au Conseil de sécurité de soumettre la force conjointe du G5 Sahel au chapitre VII et de revoir le mandat de la MINUSMA afin de lui permettre de mener des opérations plus offensives dans la lutte contre le terrorisme.

Sommet sur la Libye: le CPS propose trois actions concrètes pour sortir de la crise
  Publié le : dimanche, 09 février 2020 09:33     Catégorie : Monde     Lu : 24 foi (s)   Partagez