Application stricte de l'exercice de la souveraineté sahraouie sur les territoires libérés

Publié le : mercredi, 05 février 2020 12:56   Lu : 10 fois
Application stricte de l'exercice de la souveraineté sahraouie sur les territoires libérés

BIR LEHLOU, (Territoires sahraouis libérés)- Le président de la République sahraouie démocratique (RASD), Brahim Ghali, a affirmé que l'Etat sahraoui appliquera strictement les lois de l'exercice de sa souveraineté sur les territoires libérés et renforcera la lutte contre le crime organisé et sauvegarde des ressources nationales.

Dans son discours à l'occasion de la clôture de la réunion prolongée de l'état-major général de l'Armée populaire de libération sahraouie tenue dans la cinquième région militaire, le président Ghali, commandant suprême des forces armées sahraouies, a souligné que "la réunion jettera les bases organisationnelles et morales du succès du programme annuel du ministère de la Défense".

M.Ghali, cité par l'Agence sahraouie (SPS), a souligné, à cette occasion, que "la priorité sera d'augmenter la préparation combative, notamment en ce qui concerne le facteur humain et le redoublement des efforts pour construire les forces armées sahraouies pour faire face à l'occupation marocaine et faire face à toute éventualité, en tenant compte de l'objectif principal de parachever la souveraineté nationale sur l'ensemble du territoire sahraoui".

M.Ghali a également souligné que "le rôle des cadres militaires est essentiel dans la réalisation des programmes et des plans, notamment en ce qui concerne la supervision directe de la formation et des qualifications".

Dans une interview accordée cette semaine au Quotidien italien "Il Manifesto", le Président Ghali, Secrétaire général du Front Polisario, a soutenu que le peuple sahraoui a perdu confiance dans les Nations unies parce qu'"elles n'ont pas fait preuve de suffisamment de fermeté face à l'intransigeance de l'occupant marocain", affirmant que les Sahraouis utiliseront tous les moyens légitimes pour parvenir à l'autodétermination.

Il a déclaré que "les jeunes ont perdu patience et ne sont pas seuls ... Tous les Sahraouis se sentent victimes d'un mensonge".

"Nous avons perdu confiance dans les Nations Unies parce qu'elles n'ont pas fait preuve de suffisamment de fermeté face à l'intransigeance du Maroc, perdant ainsi en crédibilité envers notre peuple qui avait fait confiance à l'ONU", a-t-il souligné.

Le peuple sahraoui dirigé par son seul représentant légitime, le Front Polisario, a ajouté M. Ghali, "utilisera tous les moyens légitimes pour atteindre ses objectifs. Sans exclure la lutte armée, comme un droit universellement reconnu pour les peuples qui se défendent d'une force coloniale d'occupation".

Le président Ghali qui a été réélu à son poste à l'issue du 15e congrès du Front qui s'est tenu du 19 au 25 décembre à Tifariti, dans les territoires libérés du Sahara occidental, avec la participation de plus de 2500 délégués, a rappelé que "le Front Polisario est un mouvement de libération nationale. Au cours de ces années, il a toujours maintenu son esprit révolutionnaire, nous avons connu de nombreuses transformations au niveau politique et social".

 

Application stricte de l'exercice de la souveraineté sahraouie sur les territoires libérés
  Publié le : mercredi, 05 février 2020 12:56     Catégorie : Monde     Lu : 10 foi (s)   Partagez