BRUXELLES) - L'appui apporté par l'UE à l'Organisation internationale des migrations (OIM) a permis en 2017 d'aider plus de 16.000 personnes bloquées en Libye à retourner dans leur pays d'origine, a indiqué jeudi à Bruxelles la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini qui table sur le rapatriement de 15.000 autres personnes d'ici à février 2018.
ALGER - Le département d'Etat américain a annoncé que la politique des Etats-Unis "n'a pas changé" sur le dossier nord-coréen, même si le chef de la diplomatie Rex Tillerson se déclare prêt à parler à Pyongyang "sans condition préalable", la position américaine affirme que toute négociation ne pouvait porter que sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.
MOGADISCIO - L'attentat-suicide contre la plus importante école de police de Somalie a tué jeudi au moins dix sept policiers alors qu'une quinzaine d'autres ont été blessés, a-t-on indiqué de sources sécuritaires somaliennes dans un nouveau bilan.
TOKYO - Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a mis jeudi en garde contre le risque d'entrer "en somnambules dans une guerre" au sujet de la Corée du Nord, appelant à laisser une place à la diplomatie.
NATIONS UNIES (Etats-Unis) - Un projet de résolution contre la reconnaissance américaine d'El-Qods comme capitale d'Israël est en préparation à l'ONU avec l'objectif de montrer l'isolement des Etats-Unis au Conseil de sécurité, a-t-on appris mercredi de sources diplomatiques palestiniennes, occidentales et arabes.
ISTANBUL - Des leaders musulmans réunis en sommet à Istanbul ont appelé mercredi le monde à reconnaître El Qods-Est comme capitale de l'Etat palestinien en réponse à la décision américaine de considérer la ville sainte occupée comme capitale d'Israël.
PARIS-La participation du roi du Maroc, Mohammed VI, au sommet "One Planet Summit", ne doit pas faire oublier les violations du droit international commises par le Maroc dont sont victimes les Sahraouis, a averti mercredi l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT).
MOSCOU - Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen d'unité nationale, Mohamed Taher Siala a indiqué mercredi à Moscou que le processus de règlement de la crise en Libye vise, à terme, à l'établissement d'un "Etat civil et démocratique".
BIR LEHLU (Territoire libérés) - Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a appelé le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, à intervenir sans délai pour faire appliquer les décisions et recommandations onusiennes relatives à la question sahraouie, soulignant que la résolution du Conseil de sécurité sur le règlement du statut de la zone tampon d'El-Guerguerat conformément à l'accord de cessez-le-feu "n'a toujours pas été mise en oeuvre".
NEW YORK - L'ONU et des ONG partenaires ont lancé mardi un appel de fonds humanitaire de 4,4 milliards de dollars sur deux ans pour venir en aide à plus de cinq millions de réfugiés syriens et aux pays voisins qui les accueillent.