Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |23/04/2017

USD 1$ in 108.22 in 114.83
EUR 1€ in 116.05 in 123.16
JPY 100¥ in 99.12 in 105.20
GBP in 138.71 in 147.22

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

28/04/2017 11:16

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

La Libye rejoint la coalition anti-Daech (Département d’Etat)

WASHINGTON - La Libye a officiellement rejoint la coalition internationale contre le groupe terroriste autoproclamé "Etat Islamique" (EI/Daech), a indiqué lundi le Département d’Etat dans un communiqué sanctionnant la réunion de cette alliance militaire à Washington.

Les représentants des 68 pays membres de cette coalition "ont accueilli la Libye en tant que nouveau membre de la coalition, tout en notant les progrès qu’elle a accompli contre Daech notamment à Syrte", a précisé le communiqué.

Réunis au département d’Etat, les membres de la coalition ont mis l’accent sur l’importance de l’échange de renseignements qui a permis le démantèlement de plusieurs réseaux terroristes de Daech, selon la même source.

Au cours de cette réunion, Brett McGurk, l’envoyé spécial du président américain Barack Obama pour la coalition anti-Daech a présenté les derniers développements concernant la lutte contre l’organisation terroriste.

Selon les données fournies par ce responsable, la coalition a réussi à "maintenir une pression maximale" sur cette organisation terroriste en récupérant 56% des territoires qu’elle occupait en Irak.

McGurk a également fait le point sur les opérations menées pour libérer les villes irakienne, Mossoul et syrienne Raqqa et a fourni des estimations actualisées sur le flux des combattants terroristes étrangers en Syrie et en Irak, dont le nombre s’est sensiblement réduit depuis les deux dernières années.

Actuellement l’EI n’est pas en mesure "de reconstituer ses rangs ou de renforcer ses positions dans les territoires qu’elle occupe", selon McGurk.

La rencontre de la coalition s’est tenue en parallèle avec une autre réunion à Washington sur la lutte antiterroriste qui a rassemblé le chef du Pentagone Ashton Carter avec son homologue français Jean Yves le Drian.

La réunion a eu lieu, alors que des informations rapportées dimanche par le Wall Street Journal font état d’une frappe aérienne menée par l’aviation militaire française dans le sud de la Libye qui aurait été couronnée de succès en éliminant le chef terroriste d’al-Qaida le plus recherché au Sahel, Mokhtar Belmokhtar.

La frappe a été menée grâce aux renseignements fournis par les Etats-Unis à l’armée française, selon la même source.

La Maison Blanche et le Pentagone ont refusé de commenter l’information. La conseillère pour la sécurité intérieure d’Obama, Lisa Monaco, s’est contentée de déclarer que la France était "l’un des alliés les plus efficaces pour faire pression sur l'Etat islamique, en Syrie, en Irak et en Afrique".